Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Kaplan : Le Maroc, un allié stratégique
Actualités du Maroc » Actualités du Monde, Politique » Kaplan : Le Maroc, un allié stratégique

Kaplan : Le Maroc, un allié stratégique

Par: le samedi, juillet 25, 2009

Kaplan : "Le Maroc, un allié stratégique"Pays de tolérance, le Maroc est « un allié stratégique, un partenaire majeur et un ami durable » des Etats-Unis, a affirmé, à Washington, M. Samuel Kaplan, l’ambassadeur désigné des Etats-Unis à Rabat.

Lors de l’audition tenue, mercredi, par la commission des affaires étrangères du Sénat américain, le diplomate américain s’est dit engagé à oeuvrer pour « mieux approfondir nos relations avec cet allié stratégique, ce partenaire majeur et cet ami durable » et pour « renforcer le partenariat, élargir les exportations des Etats-Unis et promouvoir les droits de l’homme.  »
Le Maroc est « un pays musulman qui a une histoire de tolérance à l’égard des peuples d’autres religions », a-t-il dit, faisant part de sa détermination à « chercher un nouveau départ entre les Etats-Unis et les Musulmans à travers le monde, et je crois que le Maroc est un pays idéal pour poursuivre l’effort de trouver d’autres terrains d’entente.  »
M. Kaplan a évoqué le discours du Président Obama de 4 juin au Caire, où il a rappelé que le Maroc est le premier pays à reconnaître les USA, notant qu’ »Il y a deux siècles et vingt deux ans ce mois-ci, le Congrès Continental avait ratifié un Traité de paix et d’amitié – la plus longue relation ininterrompue basée sur un traité de l’histoire des Etats-Unis. »
« Nos relations de longue date ont permis de poser plusieurs jalons qui démontrent la profondeur et l’étendue de nos étroites relations », a dit M. Kaplan, rappelant que le Maroc, un allié majeur non-OTAN, a aussi conclu un fructueux Accord de libre échange avec les Etats-Unis et un accord de 697,5 millions de dollars avec le Millennium Challenge Corporation (MCC) en 2007.
Le diplomate américain a également mis en exergue les réformes engagées au Maroc, tels que le Code de la famille, qui a entraîné d’importants changements positifs en ce qui concerne le traitement de la femme et de l’enfant.
Il a rappelé que lors des élections communales du 12 juin, les femmes ont obtenu 3.406 sièges (12,4 pc du nombre total des sièges) dans 1.500 communes à travers le Maroc.

S’agissant de l’accord de libre échange entre le Maroc et les Etats-Unis, M. Kaplan a souligné que cet accord a permis de doubler les échanges commerciaux bilatéraux, alors que le MCC Compact et les projets soutenus par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) élargiront les opportunités de millions de Marocains pour leur permettre de sortir de la pauvreté et de jouer des rô les productifs dans l’avenir du Maroc.
Le diplomate a évoqué le développement de la liberté de la presse au Maroc, dont l’un des exemples est l’ouverture au cours des dernières années d’un secteur indépendant et dynamique de la radio.
M. Kaplan a fait savoir que le développement des échanges entre les pays d’Afrique du Nord pourrait aboutir à des niveaux plus élevés de développement économique, qu’ils ne pourraient pas réaliser tous seuls, ajoutant que l’amélioration de la coopération entre eux peut les aider à mieux aborder l’immigration clandestine, la traite des personnes et l’extrémisme.
Le diplomate américain a, par ailleurs, souligné que l’un des principaux obstacles entravant l’amélioration de la coopération entre les pays d’Afrique du Nord est la question du Sahara.
« Si je suis confirmé en tant qu’Ambassadeur au Maroc, j’appuierai les efforts de l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour travailler avec le Maroc et d’autres parties de la région en vue d’une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable », a-t-il affirmé.
M. Kaplan a d’autre part, estimé que le Maroc est un « pays musulman modéré » appelé à jouer un rô le de médiateur principal dans le processus de paix au Proche Orient.
Le diplomate a tenu également à souligner la liberté dont jouissent les Marocains de confession juive ayant immigré en Israël pour visiter le Maroc, qualifiant cette expérience de  » tout à fait unique dans cette partie du monde « .

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,