Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Karim Ghalab:Aucune raison objective ne justifie la grève des transporteurs !
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » Karim Ghalab:Aucune raison objective ne justifie la grève des transporteurs !

Karim Ghalab:Aucune raison objective ne justifie la grève des transporteurs !

Par: le mercredi, avril 8, 2009

Le ministère de l’équipement et des transports a assuré qu’aucune raison objective ne justifie le mouvement de grève dans le secteur des transports, d’autant plus que le projet du code de la route, qui a été soumis au parlement pendant plus de deux ans, avant son amendement et son adoption le 19 janvier 2009 par la Chambre des représentants, est encore à l’étude à la Chambre des conseillers.

Le ministère de l’équipement et des transports a assuré qu’aucune raison objective ne justifie le mouvement de grève dans le secteur des transports, d’autant plus que le projet du code de la route, qui a été soumis au parlement pendant plus de deux ans, avant son amendement et son adoption le 19 janvier 2009 par la Chambre des représentants, est encore à l’étude à la Chambre des conseillers.

Dans un communiqué dont copie est parvenue mardi à la MAP, le ministère précise que la version actuellement à l’étude (version amendée) comprend tous les amendements que le ministère s’est engagé à introduire au terme du long processus de dialogue qui a duré de mars à juin 2007 et concerné 62 organisations syndicales et professionnelles représentant les secteurs du transport public routier de voyageurs, du transport de marchandises, les taxis de première et deuxième catégories ainsi que les auto-écoles et les centres des visites techniques.

Le communiqué rappelle, en outre, qu’à l’issue des réunions présidées par le Premier ministre le 20 juin 2007, il a été procédé à l’annonce officielle des résultats du dialogue qui ont été distribués à l’ensemble des intervenants et aux médias afin d’ informer l’opinion publique.

Outre la détermination du gouvernement à respecter ses engagements dans ce cadre, le souci de la Chambre des représentants lors de l’examen a été, en premier lieu, comme il est le cas aujourd’hui pour la Chambre des conseillers, d’intégrer les amendements qui reflètent les préoccupations, les propositions et les remarques pertinentes des professionnels du transport et qui ont fait l’objet d’un accord avec le gouvernement, ajoute la même source, précisant que près de 275 amendements ont été apportés à la première version du code.

Tout en respectant la liberté de protestation et de grève en tant que droit constitutionnel, le gouvernement rappelle que la pratique de ce droit ne doit pas porter atteinte à la liberté du travail et incite au respect de cette liberté par les parties appelant à ce mouvement de débrayage.

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , ,