Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Kénitra et Montpellier signent un mémorandum d’entente
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Kénitra et Montpellier signent un mémorandum d’entente

Kénitra et Montpellier signent un mémorandum d’entente

Par: le mardi, mars 11, 2014

Les villes marocaine de Kénitra et française de Montpellier ont signé, lundi à l’hôtel de ville de Kénitra, un mémorandum d’entente destiné à favoriser les contacts entre leurs responsables en vue de l’élaboration, dans les mois à venir, d’un protocole de coopération décentralisée.

6402214-9657865
Le mémorandum, signé par le maire de Kénitra, Aziz Rebbah, et celui de Montpellier, Hélène Mandroux, vise à promouvoir et à favoriser la création de liens institutionnels pour l’établissement de relations fortes de coopération et de fraternité entre les populations des deux villes et leurs représentants.

Le document exprime l’engagement des deux villes à promouvoir une « amitié durable et à développer des actions de nature à favoriser leur compréhension mutuelle et à explorer les domaines de collaboration permettant de favoriser le développement d’échanges durables de coopération ». Ces échanges, précise le mémorandum, pourront porter sur divers domaines, notamment culturel, économique, de gouvernance locale, sportif social.

M. Aziz Rebbah a rappelé, à cette occasion, sa visite à la ville de Montpellier où il a dit avoir découvert plusieurs domaines susceptibles de faire l’objet d’une coopération mutuellement bénéfique. Il a exprimé le souhait d’explorer l’ensemble des « possibilités d’aller plus loin dans une coopération décentralisée ».

Rebbah a exposé les énormes potentialités humaines, économiques, naturelles et touristiques de la ville de Kénitra, sa situation géographique stratégique et les grands projets en cours de réalisation, notamment la plateforme économique intégrée, et a invité les hommes d’affaires de Montpellier à venir y explorer les possibilités d’investissement.

De son côté, Mme Hélène Mandroux a présenté Montpellier comme la huitième de ville de France avec une croissance démographique la plus forte du pays. Une ville, a-t-elle dit, très connue pour son université et sa recherche médicale et en agronomie, et aussi la capitale d’une très grande région viticole, un point commun avec la région agricole du Gharb-chrarda-Bni-Hssen. Elle a rappelé que sa ville est jumelée avec Fès depuis onze ans.

Le maire de Montpellier a exprimé le désir de réfléchir sur les domaines de coopération entre les deux villes, citant notamment l’organisation de visites d’hommes d’affaires de sa ville intéressés par le domaine touristique. Elle a aussi cité une possible coopération en matière de jardins secs, où les plantes se contentent de l’humidité de la nuit sans aucun arrosage, pour préserver les ressources hydriques, et invité Kénitra à adhérer au réseau médiversité, un réseau créé sous l’égide de l’ONU, regroupant les grandes villes méditerranéennes autour de la préservation de la faune et de la flore dont Montpellier assure, aujourd’hui, la présidence.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,