Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Khmissa 2009 : Des femmes marocaines d’exception vivement honorées à Marrakech
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Khmissa 2009 : Des femmes marocaines d’exception vivement honorées à Marrakech

Khmissa 2009 : Des femmes marocaines d’exception vivement honorées à Marrakech

Par: le dimanche, octobre 11, 2009

Khmissa 2009Marrakech, 11 oct (MAP) – Khmissa, l’événement phare et unique en Afrique et dans le monde arabe à mettre en valeur l’abnégation et le talent de la femme, a rendu un vibrant hommage samedi soir au Palais des Congrès de Marrakech, à cinq figures féminines qui se sont distinguées, chacune dans son domaine de compétence, par son travail exceptionnel, ses actions inédites et son dévouement. Les cinq femmes marocaines primées ont été sélectionnées parmi les vingt-cinq nominées dans les catégories « Entreprises et Entrepreneuriat », « Sciences et Recherche », « Action sociale et humanitaire », « Administration et Services publics » et « Parcours d’exception ». Concernant la première catégorie « Entreprises et Entrepreneuriat », le Prix est revenu à Mme Souad Doumiri. Née en 1960 et avec une petite formation en secrétariat, Mme Doumiri s’est installée en France avant de regagner le Royaume, où elle a fondé une unité d’éditique (édition et mise sous plis de documents transactionnels) la première du genre au Maroc. Après quatre ans de son démarrage, sa société devient leader avec 75 pc de parts de marché. Le Prix de la catégorie « Sciences et Recherche » a été décerné à Mme Nadia Kadiri, professeur de psychiatrie et praticienne au CHU Ibn Rochd à Casablanca depuis 1986. Native de Kénitra en 1961, Mme Nadia Kadiri a été l’initiatrice d’une première étude nationale réalisée, sur un échantillon de 6.000 personnes, en collaboration avec le ministère de la Santé, sur la prévalence des troubles mentaux au Maroc. Elle est, entre autres, membre de plusieurs associations internationales et experte auprès de différents organismes internationaux, vice-présidente de la ligue pour la santé mentale et présidente de l’Association marocaine universitaire de santé sexuelle. Mmes. Rkia Bellot et Mennana Shiseh se sont vues attribuer ex aequo le Prix de la catégorie « Action sociale et humanitaire ».

Natives respectivement de Kénitra en 1945 et de Kasbah El Mehdia en 1950, Mmes Bellot et Shiseh ont été connues par leur militantisme et leur lutte contre l’exclusion des femmes lors du partage des terres « Soulaliates ». Le Prix de la catégorie « Administration et Services publics » a été remporté par Mme Karima Zouhair. Née à Casablanca en 1971, Mme Karima Zouhair a obtenu une licence en Etudes Islamiques en 1995 avant de travailler en tant que prédicatrice (Mourchidat) du ministère des Affaires Islamiques et des Habous. Elle a pour mission de conseiller aux femmes et leur enseigner le vrai Islam, tolérant et pacifiste.

Pour ce qui est de la catégorie « Parcours d’exception », le Prix est revenu à Mme Zahra El Basri Naqurachi. Native de Douar Rhamna Beni Hassane en 1940, Mme Naqurachi est presque auteur autodidacte. Elle a écrit un premier roman intitulé « Une enfance dans un riad à Marrakech » en 2000, avant de sortir un second roman « Amour lapidé » en 2004. Elle vient d’entamer l’écriture de son troisième livre sur l’histoire de la ville d’Ifrane, dont la sortie est prévue en juillet 2010. Quant au jury de cette neuvième édition, il a été composé de neuf membres parmi des intellectuels et des professionnels de grande renommée, dont l’expérience, la compétence et la sensibilité leur permettant d’apprécier parfaitement les enjeux de la situation de la femme au Maroc.Présidé par M. Mohamed Chafiki, directeur des études et des prévisions financières au ministère des Finances, ce Jury comprend Mme Nadira Guermai, psychologue et également coordinatrice nationale de l’INDH, Mme Samira Sitail, directrice générale adjointe de 2M, Mme Narjis Rerhaye, journaliste politique du quotidien Libération et Mme Laila Ouachi, spécialiste en communication institutionnelle et publique.Il comprend aussi M. Driss Moussaoui, professeur agrégé de psychiatrie et psychologie médicale à l’Université de Casablanca et aux CHU de France, M. Hamid Ben Elfadil, Directeur du Centre Régional d’Investissement (CRI) de Casablanca, Mme Kaltoum Ghazali, rédactrice en chef de « Fémina » et Enseignante en techniques de communication et M. Moulay Ahmed Iraqi, chef de service d’Anatomo-pathologie au CHU de Casablanca.En rendant hommage aux femmes du Maroc, l’événement Khmissa qui est né de la volonté de promouvoir et de développer leur participation dans tous les secteurs de l’activité de la société, entend également célébrer l’avancée des droits humains au Maroc, dans une vision de développement, où chaque citoyen est appelé à contribuer au développement en faisant appel à ses compétences et ce, en parfaite égalité entre les individus mais aussi entre les sexes. Autrefois, programmé le 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, khmissa, qui souffle sa neuvième bougie, prend encore, cette année, une dimension particulier, en coïncidant avec la Journée nationale de la femme Marocaine, instaurée par SM le Roi Mohammed VI le 10 octobre.La cérémonie de remise des Prix a été marquée par la présence, notamment du ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité, Mme Nezha Skalli, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moncef Belkhayat, le wali par intérim de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, gouverneur de la province d’Al Haouz, M. Bouchaïb El Moutaouakil ainsi que par d’autres personnalités.Lors de cette cérémonie, l’assistance a été conviée à apprécier une série de prestations fournies par une palette d’artistes de la scène orientale et internationale, ainsi que de la scène marocaine, entre autres, la Diva marocaine Samira Said, le talentueux Hatim Aamour, la chanteuse du Rap français Diam’s, la Star libanaise Carole Samaha, outre l’humoriste Hassan El Fad

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , ,