Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
L’Algérie dément tous conflits frontaliers avec le Maroc
Actualités du Maroc » Politique » L’Algérie dément tous conflits frontaliers avec le Maroc

L’Algérie dément tous conflits frontaliers avec le Maroc

Par: le lundi, janvier 14, 2013

Alger : L’Algérie profite de l’instabilité de ses voisins, pays du printemps arabe, pour retracer à leurs détriments ses frontières.

l'algerie

Entre la Tunisie et l’Algérie s’est passé un accord sur les frontières maritimes, ratifié la semaine dernière par l’ APN .

Devant ses commissions, le ministre algérien des affaires étrangères, Mourad Medelci a choisi, en commentaire du dit accord, de ramener le Maroc dans le débat.

Il rappela aux parlementaires algériens que point de conflit frontalier n’a cours entre son pays et le royaume, mais vite se contredit en ajoutant que : «Les deux pays pourraient ouvrir à l’avenir la question de leurs frontières maritimes».

En question, des prospections petro-gazières dans les eaux frontalières méditerranéennes entre le royaume et sa voisine de l’Est.

En effet, l’Algérie en début de stress petro-gazier, voudrait entamer des recherches en offshore, voulant, en remettant à jours les questions frontalières maritimes avec ses voisins tunisiens et marocains, grappiller quelques avantages à leur détriment.

«L’accord signé avec la Tunisie a été nécessaire pour améliorer les relations entre les deux pays» a conclut d’un ton menaçant, Medelci, il considéra que vite, son régime travaillera à en étendre le modèle à d’autres de ses voisin, Maroc et Libye en priorité.

Le régime algérien, voudrait profiter de la grande inconstance du pouvoir encore chancelant en Tunisie et du presque vide en Lybie pour en tirer les plus grands bénéfices, par des refontes à son avantage, des tracés frontaliers terrestres et maritimes.

Avec le Maroc, la question du tracé frontalier terrestre, est à l’origine, selon nombres d’observateurs politique internationaux, de la création par le régime algérien des séparatistes du Polisario, or Medelci perpetue le démenti du régime en disant que «la frontière terrestre avec le Maroc ne donne lieu à aucun problème».

source: Emarrakech

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , ,