Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
La centrale solaire d’Ouarzazate « Noor », la plus grande du genre au monde à declarait Bakkoury
Actualités du Maroc » Economie » La centrale solaire d’Ouarzazate « Noor », la plus grande du genre au monde à declarait Bakkoury

La centrale solaire d’Ouarzazate « Noor », la plus grande du genre au monde à declarait Bakkoury

Par: le samedi, mai 11, 2013

Ouarzazate – La première centrale du complexe solaire intégré d’Ouarzazate Noor, dont la cérémonie de lancement des travaux a été présidée vendredi à la commune rurale Ghessate (Province d’Ouarzazate) par le Roi Mohammed VI, est la plus grande du genre au monde, a souligné Mustapha Bakkoury, président du directoire de The Moroccan Agency for Solar Energy (Masen).

D’une capacité de 160 MW, cette future centrale thermo-solaire est, jusqu’à présent, la plus grande qui sera réalisée au niveau mondial, a-t-il précisé dans une allocution prononcée devant le Souverain à cette occasion.

Bakkoury
a relevé que Masen a accordé, depuis sa création, une grande priorité à la mise en œuvre de ce projet, compte tenu des perspectives prometteuses qu’il ouvre pour le Maroc aussi bien aujourd’hui que dans l’avenir.

Ce projet, a-t-il poursuivi, est le fruit d’une coopération exemplaire qui a permis de mettre en place une structuration institutionnelle, financière et légale innovante et adaptée qui compte avec l’adhésion des acteurs actifs dans le domaine de l’énergie solaire, le soutien de la société civile et des financements importants de la part d’institutions financières internationales. mustapha-bakoury

Le président du directoire de Masen a relevé que cette structuration a permis une optimisation des offres durant les différentes étapes d’élaboration du projet, et de réussir une harmonie entre la rationalisation du coût de production et la concrétisation des objectifs du projet.

Ces objectifs résident, selon Bakkoury, premièrement dans le fait de produire une énergie électrique utile en coordination étroite avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), précisant à ce propos qu’il a été procédé à l’examen des différentes solutions technologiques disponibles en matière d’énergie solaire à même de satisfaire les besoins du Maroc en la matière, avant d’opter pour la technologie thermo-solaire à capteurs cylindro-paraboliques avec une capacité de stockage capable de satisfaire la demande en heures de pointe.

Le deuxième objectif, a-t-il poursuivi, est de favoriser l’intégration industrielle à travers une approche fondée sur la concrétisation des prévisions sectorielles en des objectifs chiffrés relatifs à la stratégie du projet et en assumant le rô le de facilitateur et de catalyseur de manière à permettre aux acteurs spécialisés de se focaliser sur le développement des ressources locales en prenant en considération les conditions imposées par la compétitivité et en écartant tout effet négatif sur le coût du projet.

Il a fait savoir, à ce titre, que près de 30 pc du coût de réalisation de cette première centrale thermo-solaire du complexe d’Ouarzazate sera assumé par des acteurs locaux, étant donné la grande qualité du tissu industriel national caractérisé par sa dynamique d’adaptation.

Quant au troisième objectif, il consiste en la contribution au développement local de la région d’Ouarzazate, par le biais notamment de la promotion de la création d’emplois au niveau local et le désenclavement des villages situés près du projet, dans le souci d’ériger cette future centrale thermo-solaire en un levier du progrès socio-économique de la région et la promotion d’une dynamique environnementale propre.

Dans le même contexte, Bakkoury a affirmé que l’ambition primordiale est que ces objectifs puissent concrétiser les hautes orientations royales visant le renforcement de la source d’énergie solaire à travers des projets intégrés de nature à ouvrir des perspectives prometteuses pour une distribution plus équilibrée et plus équitable du développement territorial, économique et social.

Il a, en outre, fait observer que le volume des projets programmés dans ce sens, dont cette première centrale thermo-solaire du complexe d’Ouarzazate, requiert des efforts substantiels pour permettre leur intégration à différents degrés de manière à ce qu’ils puissent apporter une valeur ajoutée pour les région abritant ces initiatives.

Une attention particulière a été accordée à la réussite d’une intégration harmonieuse du complexe solaire d’Ouarzazate dans son environnement, en développant un modèle innovant d’aménagement urbain et des paysages naturels en harmonie avec un projet urbanistique moderne à même d’enrichir l’architecture traditionnelle de la région, a-t-il dit.

Ce modèle, qui est prêt actuellement, est fondé sur deux principes structurants : la concrétisation de la flexibilité escomptée pour s’adapter à la géographie de la région et à l’avancement des travaux programmés durant les différentes étapes de réalisation du complexe, ainsi que le développement d’oasis énergétiques au cÂœur de chaque région abritant le pô le central de production de l’énergie électrique.

Bakkouri a exprimé son souhait que ces projets puissent constituer un levier touristique et culturel et économique dans les régions de leur implantation, de manière à enrichir le cadre territorial et à permettre à la population de bénéficier du développement durable.

source: Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,