Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
La création d’entreprises « stable » dans de nombreux pays en développement, dont le Maroc
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » La création d’entreprises « stable » dans de nombreux pays en développement, dont le Maroc

La création d’entreprises « stable » dans de nombreux pays en développement, dont le Maroc

Par: le jeudi, octobre 21, 2010

création d'entreprisesLa création d’entreprises a « fortement chuté » dans les pays riches en raison de la crise financière mondiale, mais elle estrestée « relativement stable » dans de nombreux pays en développement, dont le Maroc, indique une nouvelle enquête publiée à Washington.

« La création d’entreprises a diminué dans presque tous les pays pendant la crise, particulièrement dans les pays riches qui ont été gravement touchés », souligne cette étude de la Banque mondiale, considérée comme « la plus grande enquête internationale » sur l’immatriculation de nouvelles entreprises.

Selon l’enquête, menée tous les deux ans depuis 2004, les pays qui ont été touchés de plein fouet par la crise ont connu une baisse plus sévère du nombre d’inscriptions au registre du commerce.

En revanche, les créations d’entreprises « ont tenu bon dans de nombreux pays à faible revenu, où la crise a été moins fortement ressentie », relève-t-on, notant que la baisse des inscriptions « a été évitée » dans des pays tels le Brésil et le Maroc.

 » Nous apportons les premières preuves d’une chute rapide et marquée du nombre de nouvelles immatriculations de sociétés à responsabilité limité à la suite de la récente crise financière « , expliquent les auteurs du rapport.

D’après la même source, « les résultats montrent également que la création d’entreprises est favorisée dans les pays où les formalités administratives sont réduites et le climat d’investissement stable ».

 » Alors que les pays se battent pour stimuler la création d’emplois après la crise financière, il est plus important que jamais de disposer d’un régime juridique et réglementaire stable, d’une réglementation du travail flexible, d’un impôt faible sur les sociétés et de procédures administratives moins lourdes « , suggère un expert de la Banque mondiale.

« La création d’entreprises peut rester vigoureuse malgré les mauvaises conditions macroéconomiques », fait-il valoir.

Le rapport s’appuie sur les données recueillies dans pas moins de 112 pays, indique par ailleurs la même source.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,