Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
La Djellaba, l’élégance conjuguant tradition et modernité
Actualités du Maroc » Culture » La Djellaba, l’élégance conjuguant tradition et modernité

La Djellaba, l’élégance conjuguant tradition et modernité

Par: le samedi, août 29, 2009

La DjellabaSymbole d’élégance et porteuse d’un merveilleux message de la belle envergure de notre patrimoine culturel, la djellaba continue à séduire la femme marocaine par sa coupe, sa couture et la qualité de son tissu.

A la fois chic et confortable, elle affiche une beauté majestueuse qui a su se frayer un brillant parcours pour évoluer et s’adapter à chaque époque grâce à la passion et le savoir-faire de grands stylistes et créateurs marocains.

Restant fidèle à ses origines, la djellaba continue à évoluer tout en gardant son âme. Laâkad, sfifa, tarz, le tissage de la soie et les tissus en lainage témoignent toujours du savoir-faire ancestral des petites mains de nos artisans marocains qui continuent à exercer leurs métiers dans leurs petites boutiques et dont la valeur n’arrête de croître.

Forts de leur esprit de créativité et de rénovation, nos artisans et stylistes ne cessent de donner à cet habit traditionnel une touche de plus en plus moderne, s’inspirant à la fois de la mode occidentale et orientale et laissant libre cours à leur imagination. Le résultat : un travail remarquable dont la valeur est reconnue à l’internationale. En témoigne des célébrités du cinéma américain et arabe telles que Elisabeth Taylor, Attar Hakim, Ilham Chahine, Nabila Oubeid, entre autres, qui ont porté la djellaba dans leurs films la permettant ainsi d’apprivoiser d’autres horizons.

Ainsi, bien que le port de la djellaba se fasse de plus en plus souvent durant le mois de Ramadan, les fêtes de l’Aïd et les petites occasions familiales, il est devenu aujourd’hui un synonyme d’élégance dans le vrai sens du terme.

Durant le mois de Ramadan, le port de ce vêtement se fait de plus en plus accentué. La femme marocaine accueille le Ramadan avec sa plus belle tenue traditionnelle à la fois pratique, confortable et esthétique.

Cette année, la fusion entre djellaba et kmiss renait pour créer une nouvelle tendance. Jouant sur des matières diversifiées, des couleurs explosives et des formes inédites, la djellaba retrouve sa pleine jeunesse.

La djellaba en mliffa ou satin de soie, travaillée en fil de soie et portée sur un kmiss en satin de soin ou en brocard, est très tendance pendant ce Ramadan. Avec ou sans manches, elle peut même être accompagnée par des cordons de passementerie, façon majdoul. Portés sur les épaules comme à l’ancienne, ils redonnent à la djellaba toute l’âme de la tradition.

Les djellabas courtes accompagnées de jeans sont très tendance.

Les pantacourts ou les leggings sous des djellabas ouvertes se font aussi de plus en plus omniprésents.

En résumé, la djellaba continue à ravir tout en conjuguant tradition et modernité.

Source : Houria Ben Moussa

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,