Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
La transformation de Poste Maroc en SA favorisera un plus large accès à la bancarisation
Actualités du Maroc » Economie » La transformation de Poste Maroc en SA favorisera un plus large accès à la bancarisation

La transformation de Poste Maroc en SA favorisera un plus large accès à la bancarisation

Par: le vendredi, septembre 25, 2009

Poste MarocLa transformation de Poste Maroc en société anonyme (SA) favorisera un plus large accès à la bancarisation, a souligné jeudi le ministre de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles technologies, M. Ahmed Reda Chami.

Présentant le projet de loi portant transformation de Poste Maroc en SA devant la commission des Finances et du Développement économique à la chambre des Représentants, M. Chami a relevé que grâce à cette transformation, Poste Maroc, à travers sa filiale « Al Barid Bank », permettra aux petites et moyennes entreprises et aux citoyens qui en sont encore privés d’accéder aux prestations bancaires.

Ce nouveau texte de 11 articles, devra également permettre de promouvoir le processus de modernisation de l’activité postale de Barid Al Maghrib et de ses prestations financières, en vue de le préparer, à terme, à l’application de la loi bancaire, a ajouté le ministre, précisant que cette transformation sera également bénéfique en termes de compétitivité, de partenariats et de diversification de l’offre.

Par ailleurs, la transformation de Poste Maroc, d’une institution publique en SA, dont les parts seront totalement détenues par l’Etat et qui est régie par la loi relative aux SA, n’est, aucunement, une démarche tendant vers la privatisation, a dit M. Chami, qui n’a toutefois pas exclu la possibilité d’ouvrir le capitale aux actionnaires publics, ou encore dans les cas où l’Etat restera majoritaire dans le tour de table.

Le ministre a, d’autre part, tenu à souligner qu’après cette transformation, le personnel de Barid Al Maghrib gardera son actuelle situation statutaire.
Lors de sa session du printemps, la chambre des Conseillers avait approuvé ce projet, à l’issue d’un débat entre gouvernement et représentants du personnel, ayant porté notamment sur la situation du personnel et la question de la privatisation.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,