Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Lancement à Rabat des activités du Réseau international des acteurs civils pour le soutien de l’Initiative d’autonomie
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Lancement à Rabat des activités du Réseau international des acteurs civils pour le soutien de l’Initiative d’autonomie

Lancement à Rabat des activités du Réseau international des acteurs civils pour le soutien de l’Initiative d’autonomie

Par: le vendredi, juillet 16, 2010

Le Réseau international des acteurs civils pour le soutien de l’Initiative d’autonomie a annoncé, jeudi à Rabat, le démarrage de ses activités d’explication et de soutien au projet d’autonomie à l’échelle arabe et internationale.

La coordinatrice du réseau, Mme Rouaida Marwa, a indiqué, lors d’une conférence de presse, organisée par le Réseau et l’Association Intimae (appartenance) pour le développement, les droits de l’Homme et la cohabitation, que ce Réseau considère l’initiative d’autonomie comme étant l’unique solution qui appréhende dans sa globalité la question du Sahara, de même qu’un modèle civilisationnel en matière de règlement des conflits.

La coordinatrice a fait savoir que cette solution mérite un soutien académique et pratique de la part de la société civile arabe et internationale, ajoutant que le Réseau entend organiser des conférences et des ateliers au niveau arabe, régional et international pour élargir le soutien à la proposition marocaine d’autonomie.

Mme Marwa a considéré que les actions de ce réseau constituent « une réponse adéquate » face aux menées du polisario visant à créditer sa thèse fallacieuse auprès des acteurs arabes et étrangers de par le monde. Elle a dans ce sens invité ces acteurs à se rendre dans les provinces du Sud pour constater la réalité de la situation des Sahraouis dans les provinces du Sud et combien elle est sans commune mesure avec les réalités atroces dans les camps de Tindouf.

« Le Réseau a bel et bien mis à nu les duperies et les manipulations auxquelles se livre le polisario à propos de la réalité des droits de l’homme au Maroc », a-t-elle martelé.

Par ailleurs, la Coordinatrice a évoqué les conditions de création du Réseau qui se présente comme l’un des instruments de l’action du Centre international de formation et d’information pour la résolution des conflits et le développement, qui verra le jour à Beyrouth (Liban), et ce en relation avec la visite effectuée à Laâyoune en avril dernier, par une délégation de la société civile arabe.

« Ce Centre, a-t-elle dit, croit en la nécessité de résoudre le conflit du Sahara au regard des seules considérations humanitaires et des droits de l’homme ».

Le Centre, précise-t-elle, insiste sur le rôle de l’information dans la promotion de la culture de la paix sociale, le suivi et la dénonciation des violations des droits de l’homme à travers le monde.

Selon la Coordinatrice, le Centre met en exergue l’importance des programmes de développement humain et de la jeunesse dans la réhabilitation et la promotion des zones de conflit, mettant en relief les initiatives de SM le Roi Mohammed VI pour assurer le développement du Maroc, notamment à travers l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

L’Association Intimae (appartenance) pour le développement, les droits de l’Homme et la cohabitation, fondée par un groupe de jeunes et d’étudiants sahraouis des provinces du sud, vise à faire connaître les progrès considérables accomplis par le Maroc dans les domaines des droits de l’homme et de la démocratie, ainsi qu’à encourager la participation à la dynamique de développement économique du pays, via les jeunes investisseurs.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : ,