Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le 5ème festival international du théâtre universitaire de Fès du 8 au 11 avril
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Le 5ème festival international du théâtre universitaire de Fès du 8 au 11 avril

Le 5ème festival international du théâtre universitaire de Fès du 8 au 11 avril

Par: le mercredi, avril 7, 2010

La 5-ème édition du festival international du théâtre universitaire de Fès (FITUF), placée cette année sous le signe de « la lecture théâtrale », aura lieu du 8 au 11 avril avec la participation d’une dizaine de pays arabes et européens.
Cette édition, initiée par l’université Sidi Mohammed ben Abdellah, sera particulièrement marquée par une séance d’hommage à deux ténors de la scène théâtrale nationale, Amina Rachid et Mohamed El Jam.

Au total, treize pièces théâtrales seront présentées cette année par des troupes théâtrales universitaires. Il s’agit des pièces « Electra », « Ghribat Enssa » et « Da’oua Rassmia » du Maroc, « Al Hiloua » de Tunisie, « Mourtajilat Jadda » d’Arabie Saoudite, « Irtihal Fi Zaman Assamt » d’Irak, « Hofra » de Syrie, « Si tu m’aimes » de Belgique, « Hal Katalta Ahadan » du Sultanat d’Oman, « Peer gynt » des Pays-Bas, « 361 cercle imparfait » du Canada, « Seven Jewish Children, a play for Gaza » du Liban et « Toukous » d’Egypte.

Parallèlement à la compétition officielle du festival, qui aura lieu sur les planches du somptueux complexe culturel Al-Houria, des débats sur divers aspects de l’art théâtral seront animés par des spécialistes en la matière dans le cadre du « café théâtral », qui sera mis en place à cette occasion.

Au menu de ce rendez-vous théâtral annuel, figurent aussi des ateliers de formation en théâtre et une conférence sur le théâtre universitaire arabe, en perspective de la création d’un réseau de théâtre universitaire arabe.

La finalité majeure de cet événement, qui réunira des dizaines d’étudiants-acteurs de diverses nationalités, consiste, pour ses initiateurs, à tisser des relations de culture et d’art entre les étudiants marocains et étrangers.

Le FITUF se veut aussi, selon eux, une tribune de promotion de la créativité et de l’éducation de la citoyenneté et des droits de l’homme chez les étudiants.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,