Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Forum du développement humain continue de disséquer l’approche singulière de l’INDH
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Le Forum du développement humain continue de disséquer l’approche singulière de l’INDH

Le Forum du développement humain continue de disséquer l’approche singulière de l’INDH

Par: le mardi, novembre 2, 2010

Le Forum du développement humain continue de disséquer l'approche singulière de l'INDHLes travaux du Forum du développement humain, placé sous la Haute Présidence de SM le Roi Mohammed VI, se poursuivent ce mardi, après une première journée marquée par un message royal adressé aux participants.

Au programme de cette deuxième journée de débat, cinq panels de discussion et d’analyse autour de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), cinq ans après son lancement.

Réalisations, méthodologies d’approche mais surtout contraintes et insuffisances seront passées au crible lors de cette journée.

Un premier panel mettra en exergue deux manières de mener des politiques de développement humain: les programmes ciblés et les politiques universelles, avec la participation de responsables gouvernementaux, dont le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, ou encore de sociologues et philosophes de facture internationale, de la trempe de Mohamed Cherkaoui et Edgar Morin.

Le deuxième panel traitera de l’approche participative, fondement de base de l’INDH, en tant que facteur de promotion de développement humain. Y prennent part de grands noms du mouvement associatif, tant au niveau national comme Noureddine Ayouch, président de la fondation Zakoura-Education, qu’au niveau européen, à l’image de Martin Hirsch, président de l’Agence française du service civique.

Le thème du troisième panel est tout aussi important, puisqu’il s’agit des indicateurs de mesure de développement humain. Ahmed Lahlimi, Haut commissaire au Plan dirigera les débats entre représentants d’ONG internationales (PNUD, UNICEF…) et experts marocains en la matière.

Pour ce qui est du quatrième panel, il consacrera ses travaux à l’importance des partenariats en politique de développement humain, en passant en revue les expériences vécues dans plusieurs pays à l’instar de l’Indonésie, de l’Egypte, de la France, de la République Centrafricaine et du Congo Brazzaville, qui est notamment représenté par Emilienne Raoul, ministre des Affaires sociales, de la solidarité et de l’Action humanitaire.

Enfin, le cinquième panel portera sur les activités génératrices de revenus et leur rôle de locomotive de développement des individus et des sociétés. Cet atelier connaît la participation de Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité et d’Abdoulaye Balde, ministre d’Etat, ministre des Mines, de l’industrie, de l’agro-industrie et des PME au Sénégal, aux côtés de responsables gouvernementaux et d’experts de Tunisie, d’Italie et de République Démocratique du Congo.

Ce sont donc des expériences des quatre coins du monde qui se retrouvent à Agadir pour disséquer et analyser les différentes politiques de développement humain.

Avec ses 5 millions de bénéficiaires, ses 11.000 acteurs mobilisés, ses 22.000 projets programmés et ses 10 milliards DH investis, l’INDH est présente tout au long des débats.

Inauguré lundi, le Forum du développement humain connaît la participation de plus de 1.700 personnalités, dont des experts en questions de développement, des représentants de gouvernements et des représentants d’organisations internationales et du mouvement associatif.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , ,