Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le groupe ‘Lucien Barrière’ choisit le Maroc pour ses premiers pas à l’international
Actualités du Maroc » Economie » Le groupe ‘Lucien Barrière’ choisit le Maroc pour ses premiers pas à l’international

Le groupe ‘Lucien Barrière’ choisit le Maroc pour ses premiers pas à l’international

Par: le lundi, avril 27, 2009

Le groupe français « Lucien Barrière », qui exploite 16 hôtels de luxe, 40 casinos et plus de 100 restaurants dans l’Hexagone, dont le Fouquet’s sur les Champs-Elysées, a choisi le Maroc pour faire ses premiers pas à l’international, écrit samedi le journal français de l’économie et des finances « La Tribune ».

Le groupe français « Lucien Barrière », qui exploite 16 hôtels de luxe, 40 casinos et plus de 100 restaurants dans l’Hexagone, dont le Fouquet’s sur les Champs-Elysées, a choisi le Maroc pour faire ses premiers pas à l’international, écrit samedi le journal français de l’économie et des finances « La Tribune ».

Propriété de la famille Barrière-Desseigne, ce groupe vient d’ouvrir « le Naoura Barrière », un hôtel de luxe à Marrakech, indique le journal, relevant que la conjoncture, qui ne semble pas idéale pour cette ouverture, n’inquiète pas outre mesure Dominique Desseigne, le président de « Lucien Barrière », pour qui la durée d’amortissement de l’investissement de 45 millions d’euros, initialement prévue sur sept ans, devrait être un peu rallongée du fait de la crise.

Le montage financier de ce projet a été allégé par rapport au programme de départ, explique le quotidien, précisant que grâce à l’ajout de 26 villas vendues à des investisseurs qui peuvent en confier la gestion à l’hôtel, le coût du projet a été réduit de moitié.

« Lucien Barrière » qui, habituellement, est propriétaire des actifs immobiliers, estime que ce type de montage est une « bonne formule » à l’étranger, d’autant que le groupe français est engagé dans un important programme d’investissements de 110 millions d’euros dans le futur casino de Lille (nord) et de 75 millions d’euros dans l’extension de l’hôtel Majestic de Cannes (sud-est).

« Ce type d’investisseurs pourrait nous accompagner à l’international », confie au journal Dominique Desseigne, qui souhaite investir dans d’autres villes marocaines telles que Tanger et Essaouira, mais aussi aux Emirats arabes Unis et au Qatar.

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , ,