Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le MAE égyptien appelle Mezouar pour s’excuser et Amany El Khayat a été virée
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Le MAE égyptien appelle Mezouar pour s’excuser et Amany El Khayat a été virée

Le MAE égyptien appelle Mezouar pour s’excuser et Amany El Khayat a été virée

Par: le mardi, juillet 22, 2014

Le Caire: La speakerine de télévision égyptienne, Amany El Khayat qui avait traité le Maroc de ‘Lupanar’, a été débarqué de la chaîne ON TV, alors que le ministre des affaires étrangères égyptien, Sameh Shokry a téléphoné à son homologue marocain pour lui présenter ses excuses.

6833978-10442788

L’écart commis en direct sur la chaîne télé égyptienne ON TV, par la speakerine Amany El Khayat, à l’encontre du Maroc, prend une allure de boule de neige, allant grossissant et les multiples déclarations et communiqués d’excuses égyptiens, semble être inefficaces pour la faire fondre.

En effet, le porte-parole du ministère égyptien des affaires étrangères, Badr Abdelati, a déclaré aujourd’hui lundi 21 juillet, au Caire, que le ministre égyptien Sameh Chokry, a téléphoné à son homologue marocain, Salaheddine Mezouar pour lui transmettre ses excuses, suite à l’incident télévisé qui eut lieu récemment en Égypte, durant lequel, la journaliste Amany El Khayat, avait insulté le Maroc et son Roi.

Le porte-parole a expliqué que le ministre égyptien a tenu à assurer de vive voix, son homologue, de ses regrets pour l’incident qui a fortement ébranlé les relations entre les deux pays, surtout plus que la speakerine en question, fait partie du contingent journalistique pro le président égyptien Abdelfattah Al Sissi.

Amany El Khayat virée de ON TV
Par ailleurs, la chaîne télé égyptienne ON TV a procédé au licenciement d’Amany El Khayat. Celle-ci qui avait été obligée, dans un premier temps, de présenter ses excuses au Maroc en direct à la télévision, a finalement été congédiée de son poste, selon plusieurs médias arabophones égyptiens et marocains.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,