Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Maroc conscient que les réserves mondiales d’énergie conventionnelles sont limitées
Actualités du Maroc » Economie » Le Maroc conscient que les réserves mondiales d’énergie conventionnelles sont limitées

Le Maroc conscient que les réserves mondiales d’énergie conventionnelles sont limitées

Par: le samedi, mai 4, 2013

Ouarzazate – Le Maroc compte parmi les pays qui sont conscients du fait que les réserves mondiales des sources d’énergie conventionnelles sont limitées, et œuvre pour l’exploitation d’autres moyens alternatifs que représentent les énergies renouvelables, a indiqué Mustapha Ayyata, expert marocain dans le domaine des énergies renouvelables.

Le Plan solaire marocain qui va permettre la production de 2000 MW d’électricité, ainsi que le programme national d’énergie éolienne, d’une même capacité de production, reflètent de manière éloquente l’adhésion du Maroc aux efforts déployés au niveau international pour la production de l’énergie propre, et partant limiter l’utilisation des ressources énergétiques qui causent le réchauffement climatique, a dit l’expert marocain, professeur chercheur à l’université allemande de Kassel. energie-solaire

Et de souligner dans un entretien à la Map en marge d’une rencontre scientifique organisée jeudi par l’association « Daraa des énergies renouvelables » et la faculté pluridisciplinaire de Ouarzazate, que le Maroc s’attèle à exploiter d’autres sources de production d’énergie propre, telles que l’exploitation des vagues de la mer et de la matière vivante (biomasse), d’origine animale ou végétale.

Les fruits de ces efforts colossaux vont permettre, à l’horizon 2020, de réduire considérablement la dépendance énergétique de l’extérieur, surtout que le Maroc importe plus de 90 pc de ses besoins énergétiques de certains pays du Golfe (pétrole), d’Algérie (gaz naturel), de la Russie et de la Chine (charbon) et d’Espagne (électricité).

Le Maroc, a affirmé le professeur Ayyata, est engagé dans la mise en œuvre de ce choix stratégique concernant l’énergie propre, mettant en avant les projets initiés depuis l’annonce en novembre 2009 du Plan solaire marocain, qui prévoit la réalisation de cinq centrales solaires d’un investissement global de 9 milliards de dollars.

Le rythme de réalisation de ces projets est très satisfaisant, a-t-il relevé, rappelant dans ce contexte la mise en place de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (Masen), qui supervise l’exécution de ce programme, en plus de la promulgation d’une série de lois, et la signature de plusieurs conventions avec pour objectif majeur l’entrée en exploitation des premières centrales solaires fin 2014 ou début 2015, notamment celle en cours de construction à Ouarzazate et dont la capacité de production s’élève à 500 MW.

Il a également indiqué que les études concernant le programme marocain des énergies renouvelables montrent que ce plan est à même de créer plus de 80.000 emplois dans les différentes spécialités à l’horizon 2020, et ce en fonction du degré d’implication du tissu industriel marocain dans ce projet.

L’expert marocain a souligné aussi l’intérêt croissant que suscite au niveau international le Plan marocain des énergies renouvelables qui est, a-t-il dit, en phase avec les objectifs du projet d’envergure international « Desertec » qui ambitionne quant à lui l’utilisation de l’énergie solaire pour approvisionner le monde rural en électricité, et ce à travers l’exploitation de 0,3 pc seulement des déserts de la planète, faisant remarquer que les investissements nécessaires pour satisfaire les besoins du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord en électricité dans le cadre de ce projet sont estimés à quelque 400 milliards d’euros.

La population mondiale, qui devrait atteindre entre 9 et 10 milliards d’habitants à l’horizon 2050, a besoin dès maintenant de 60.000 MW d’électricité, ce qui nécessite un investissement de 7 milliards d’euros par jour en vue de satisfaire les besoins de la planète en énergie propre.

source: Lemag
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,