Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Maroc contribuera au succès de la stratégie intégrée de l’ONU pour le Sahel a declarait Saad Dine El Otmani
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Le Maroc contribuera au succès de la stratégie intégrée de l’ONU pour le Sahel a declarait Saad Dine El Otmani

Le Maroc contribuera au succès de la stratégie intégrée de l’ONU pour le Sahel a declarait Saad Dine El Otmani

Par: le mardi, mai 14, 2013

New York – Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani a souligné, lundi à New York, la détermination du Maroc à oeuvrer activement pour le succès de la stratégie intégrée de l’ONU pour le Sahel, qui sera présentée en juin prochain.

Le Maroc, qui a été parmi les premiers pays à tirer la sonnette d’alarme face à la menace sécuritaire dans certaines régions du continent africain, particulièrement dans la région du Sahel et d’Afrique de l’ouest ainsi que dans le Golfe de Guinée et la Corne de l’Afrique, est disposé à contribuer activement au succès et à la mise en œuvre de la prochaine stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel, a dit le ministre devant le Conseil de sécurité de l’ONU. saad-dine-otmani

El Otmani intervenait dans le cadre d’une réunion du CS de l’ONU sur les défis liés à la lutte contre le terrorisme en Afrique dans le contexte du maintien de la paix et de la sécurité internationales, organisée à l’initiative du Togo qui préside l’Organe exécutif pour le mois de mai.

Le Maroc, a-t-il ajouté lors de cette réunion présidée par le Président togolais,  Faure Gnassingbé, est à l’avant-garde des Etats qui, depuis plusieurs années, ont exprimé leur préoccupation face à la menace du terrorisme en Afrique.

Soulignant le lien croissant entre groupes terroristes, mouvements sécessionnistes et réseaux criminels impliqués dans le trafic de stupéfiants, la contrebande d’armes, la traite d’êtres humains et la piraterie, le ministre a relevé que ces groupes utilisent de nouvelles méthodes et des techniques avancées, notamment suite à la prolifération des armes libyennes après la chute du régime Khadafi.

Tout en reconnaissant les efforts du Conseil de sécurité et des organisations régionales qui ont eu pour effet le démantèlement d’un grand nombre de réseaux terroristes et criminels, ceux-ci demeurent cependant insuffisants et marqués par l’absence de coordination et de cohésion au moment où ces réseaux continuent de s’étendre vers d’autres régions du continent.

La position du Maroc concernant le phénomène du terrorisme est constante, a-t-il dit, rappelant, dans ce contexte, que le Royaume a adopté une stratégie nationale conforme à celle des Nations Unies, illustrant l’engagement du Maroc en faveur notamment des droits de l’Homme, des libertés fondamentales et de la primauté du droit.

Il a saisi cette occasion pour réitérer de nouveau le refus du Royaume de tout amalgame entre terrorisme et crime organisé, d’une part, et toute religion, croyance ou groupe ethnique, d’autre part.

Au contraire, ce phénomène est un déni des valeurs religieuses, éthiques et humaines, a-t-il insisté, soulignant le soutien du Maroc à toutes les initiatives visant à renforcer le dialogue et la compréhension entre les civilisations et les cultures.

Dans ce contexte, le ministre a lié le succès de la stratégie marocaine en matière de lutte contre le terrorisme à une approche globale et multidimensionnelle, s’appuyant sur une démarche proactive et des mesures préventives.

Une stratégie, a-t-il conclu, qui va de pair avec la poursuite du processus des réformes démocratiques, lancé par le Royaume, érigeant le développement au cœur de sa vision et constituant ainsi un garde-fou contre les idéologies violentes et le terrorisme.

source: Lemag
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,