Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Maroc et l’Italie peuvent jouer un rôle de locomotive en Méditerranée
Actualités du Maroc » Economie » Le Maroc et l’Italie peuvent jouer un rôle de locomotive en Méditerranée

Le Maroc et l’Italie peuvent jouer un rôle de locomotive en Méditerranée

Par: le samedi, mai 25, 2013

Reggio Emilia (Italie) – Le Maroc et l’Italie peuvent jouer un rôle de locomotive en Méditerranée pour l’instauration d’un espace de paix, de coexistence, de respect mutuel et de développement, ont souligné les participants à un Forum des Marocains du monde ouvert vendredi à Reggio Emilia (Nord de l’Italie). maroc-italie

Ces participants, au nombre desquels la présidente de la province hôte, Mme Sonia Masini, ont salué en particulier le rôle pionnier joué par le Maroc dans la région eu égard à la dynamique de réformes engagée durant les dernières années et qui l’habilite à juste titre à jouir d’un statut privilégié auprès de l’Union Européenne.

« Le Maroc est un pays en croissance et les opportunités d’affaires et d’investissements qu’il offre nous encouragent à promouvoir nos rapports économiques avec lui », a affirmé dans ce cadre la responsable italienne qui effectuera prochainement une visite dans le Royaume à la tête d’une importante délégation économique de la région.

Les intervenants ont également rendu hommage aux membres de la communauté marocaine en Italie, particulièrement à Reggio Emilia (près de 4000 Marocains), pour leur contribution au développement de leurs régions ainsi qu’au renforcement du partenariat et des liens de coopération entre les deux pays.

La ville de Reggio Emilia, où cohabite une population issue de plus de 135 pays, peut devenir, grâce à son caractère multiethnique, un modèle d’intégration, de coexistence, de dialogue et de réussite et ce en dépit des difficultés engendrés par la crise économique, a estimé Franco Corradini, assesseur communal chargé de la cohésion sociale et de l’immigration.

Intervenant dans le même sens, le député italien d’origine marocaine, Khalid Choukri, également issue de cette ville, s’est félicité de l’action menée par la société civile marocaine en Italie pour la reconnaissance des droits des immigrés en général et des Marocains en particulier. Le député s’est engagé à cet égard à être l’interprète des ambitions des jeunes des deux pays au sein du parlement italien.

Le Consul général du Maroc à Bologne, Driss Rochi, a mis l’accent de son côté sur la pertinence des choix faits par le Royaume en matière de démocratie et sur la haute portée des réformes mises en oeuvre dans divers domaines sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. Il a évoqué de même les efforts déployés par les autorités marocaines pour l’accompagnement et le soutien de la communauté marocaine à l’étranger.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, un vibrant hommage a été rendu au maire de la ville hôte, Graziano Delrio, qui a été nommé ministre des affaires régionales au sein du nouveau gouvernement italien, et ce en reconnaissance de son engagement en faveur de la campagne pour le droit à la citoyenneté menée sous le thème: « L’Italie, c’est moi aussi » (L’Italia, sono anch’io).

Delrio ainsi que l’ambassadeur du Maroc en Italie, Hassan Abouyoub, se sont vu attribuer à cette occasion les insignes d’ambassadeurs de l’espoir, remis chaque année par l’organisation « Marocains du monde-Ambassadeurs de l’espoir » présidée par Khalid Moufidi.

Les participants à ce forum, parmi lesquels figuraient aussi Driss Lachgar, premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), Saoud Mohamed, membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, des représentants du ministère chargé de la communauté marocaine résidant à l’étranger et de nombreux universitaires et intellectuels, ont été conviés par la suite à l’inauguration d’une exposition de l’artisanat marocain sur l’une des plus importantes places de la ville de Reggio Emilia (la place de la victoire). Des centaines de visiteurs italiens et marocains ont pu apprécier à cette occasion la beauté et la diversité des articles exposés et, à travers ces derniers, l’authenticité et la richesse de l’art artisanal marocain.

Un spectacle de musique haut en couleurs exécuté par des troupes traditionnelles marocaines (Gnawa, Dakka Marrakchia et Abidat Rma) a également été un régal pour l’assistance.

Après cette première journée, les travaux du forum se poursuivront samedi au sein de la prestigieuse université de la ville par des débats sur la diversité culturelle, les opportunités d’échange interculturels et le rôle joué par de la communauté marocaine dans le développement des relations du Maroc avec le monde extérieur.

Des conférences seront de même consacrées aux initiatives menées par cette communauté ainsi qu’à la régionalisation avancée et aux chantiers et projets relatifs à ce grand projet stratégique.

source: Lemag
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,