Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Maroc intensifie les campagnes de promotion de ses destinations touristiques sur le marché chinois
Actualités du Maroc » Tourisme » Le Maroc intensifie les campagnes de promotion de ses destinations touristiques sur le marché chinois

Le Maroc intensifie les campagnes de promotion de ses destinations touristiques sur le marché chinois

Par: le lundi, juin 28, 2010

L’Office national marocain du Tourisme (ONMT) participe à la 6-ème édition du Salon International de Pékin du Tourisme et de Voyage, qui prendra fin ce lundi, dans le cadre de ses campagnes de promotion des destinations touristiques marocaines dans l’immense marché chinois.

Le Maroc intensifie les campagnes de promotion de ses destinations touristiques sur le marché chinois C’est la 4-ème participation de l’ONMT à ce Salon, considéré comme la plus grande manifestation de son genre à l’échelle du sud-est asiatique.

La délégation marocaine est composée, outre les responsables de l’ONMT, de représentants d’agences marocaines de voyage et du secteur hôtelier ainsi que des guides touristiques.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l’ONMT pour la région du Moyen-orient et l’Asie, M. Taibi Khattab, a affirmé que la Chine représente aujourd’hui une destination principale d’intérêt pour les autorités touristiques marocaines eu égard de ses grandes potentialités en tant que marché émetteur de touristes.

Cet intérêt s’est traduit, au début de cette année, à travers la nomination d’un représentant permanent de l’ONMT à Pékin en la personne de M. Khalid Fathi, a-t-il rappelé, précisant qu’un grand programme de promotion touristique a été adopté en vue de cibler les grandes agences de voyage dans les principales villes chinoises, et ce par l’organisation notamment de campagnes d’information et le renforcement de la présence dans les grands salons touristiques organisés dans les différentes villes chinoises.

L’ONMT renforcera, à cet égard, sa stratégie de promotion sur le marché chinois à travers l’intensification des campagnes promotionnelles et médiatiques, et l’organisation des manifestations marocaines culturelles et artistiques, a-t-il ajouté, soulignant que cette orientation s’effectuera par l’initiation prochainement des deux semaines culturelles en Chine avec la participation de troupes artistiques marocaines.

M. Khattab a expliqué que malgré le handicap de la distance géographique, rien n’empêche les touristes chinois de programmer des voyager vers des zones reculées dans la mesure où leur nombre dépasse maintenant les 400 mille touristes par an en France et les 70 mille en Egypte, en Turquie et en Grèce.

Il a exprimé également son espoir d’accélérer l’ouverture des lignes directes de la Royal Air Maroc (RAM) à destination de Pékin, ce qui pourrait raccourcir la durée du voyage à 11 heures seulement et faciliter en outre l’arrivée de plus de touristes chinois.

L’ONMT mettra en Œuvre, durant l’année en cours, un programme de formation au profit d’un groupe de guides pour leur enseigner la langue chinoise. Il sera donné dans un premier temps à l’Institut « Confucius » pour les études et les cultures chinoises (Université Mohammed V à Rabat), puis plus tard par l’organisation d’un cours intensif en Chine.

Pour sa part, M. Khalid Fathi a indiqué que la stratégie adoptée par la représentation de l’ONMT à Pékin vise principalement à faire connaître le marché marocain en tant que l’une des destinations touristiques de voyage et de loisirs les plus prisées en Méditerranée.

Cette stratégie, a-t-il précisé, cible les grandes agences de voyage, les chaînes de télévision et les magazines spécialisés en tourisme.

Il a, par ailleurs, souligné que le programme de promotion s’est fixé cette année pour objectif d’intensifier les campagnes médiatiques et promotionnelles orientées vers les grands centres exportateurs de touristes et renforcée par la création d’un site web en langue chinoise, ainsi que la publication en langue chinoise des catalogues et brochures illustrées par des images sur les potentialités touristiques marocaines.

M. Fathi a relevé que l’ONMT a organisé, en marge de ce Salon, un atelier de travail avec les agences de voyage chinoises et a également tenu des rencontres avec plusieurs acteurs touristiques chinois des régions les plus exportatrices de touristes vers l’étranger, notamment Hong Kong, Macao et Guangdong.

Il a fait savoir, qu’au cours de ces rencontres et réunions, ces acteurs ont exprimé leur regret de l’absence d’un vol direct entre le Maroc et la Chine, ce qui limite considérablement le flux de touristes chinois vers le Maroc.

Dans une déclaration similaire, la représentante d’une agence de voyage basée à la ville de Guangzhou, Wang lee, a affirmé que le Maroc constitue « une destination romantique » pour beaucoup d’Asiatiques, précisant que le problème du transport aérien restent parmi les principaux obstacles qui limitent les flux massifs de touristes chinois vers le Maroc, dans un moment où des destinations semblables ou moins, comme la Turquie et l’Egypte, ont connu un afflux important de touristes chinois après l’ouverture de lignes directes.

Prennent à ce salon, qui est considéré comme l’une des manifestations touristiques les plus importantes en Chine, plus de 800 exposants représentant 90 pays.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , ,