Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Maroc rassure les fermiers britanniques
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Le Maroc rassure les fermiers britanniques

Le Maroc rassure les fermiers britanniques

Par: le samedi, mai 24, 2014

Khouribga : John Fuller est le président d’un club d’agriculteurs britanniques, Norfolk Mardlers, il a organisé au Maroc, un voyage pour des représentants d’agriculteurs britanniques, pour prendre l’état des lieux, du marché des engrais, dont le royaume contrôle mondialement prés de 50%.

6662059-10050051

Le Maroc assurera le ravitaillement du monde en phosphates pour les 700 ans à venir, malgré la montée exponentielle de ses capacités de productions, ces dernières années’’.

Ainsi ont déclaré les représentants du club d’agriculteurs britanniques, Norfolk Mardlers, conduit par leur président, John Fuller, pour un voyage au Maroc, dans les sites miniers de Khouribga, à 3 heures de routes au nord de Marrakech.

Selon le site britannique EDP 24, les agriculteurs anglais, reçu par les responsables ventes Europe du nord à l’OCP et conviés à une visite des installations du groupe minier marocain, leader mondial de ses métiers, ont constaté la sécurisation des ravitaillements en Phosphate, qu’assure le Maroc via ses réserves conséquentes et ses investissements géants pour augmenter et qualifier ses productions.

En effet, poursuit la même source, l’OCP, produisant actuellement 30 millions de tonnes de phosphates par an, entend, à coup de gros investissements, augmenter cette cadence à 40 millions de tonnes / an en 2020.

Un pipeline de transport de phosphates, en construction, permettra à l’office d’abandonner ses trains miniers actuels et réduirait par la même, ses consommations en énergie, ont observé les fermiers anglais, de même pour les nouvelles installations industrielles dont se dote l’OCP, qui réduiront ses couts de séchage du phosphate et optimiseront ses valorisations avant export : Ainsi, la gamme de produits s’élargit, aux engrais agricoles adaptables aux natures des sols, à l’alimentation animalière et à des produits semis finis destinés à l’industrie des boissons gazeuses.

John Fuller a commenté cette visite, en disant qu’il est rassurant de voir que les agriculteurs auront facile accès aux phosphates grâce au Maroc, au moment où les réserves réduisent dangereusement partout ailleurs dans le monde.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,