Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Maroc signe trois accords de prêt avec le FADES
Actualités du Maroc » Economie » Le Maroc signe trois accords de prêt avec le FADES

Le Maroc signe trois accords de prêt avec le FADES

Par: le mardi, juin 2, 2009

Le Maroc signe trois accords de prêt avec le FADESRabat– Le Maroc a conclu mardi trois accords de prêt avec le Fonds arabe de Développement économique et social (FADES), d’un montant global de 1,767 milliard de dirhams destinés au financement de projets dans les secteurs des autoroutes et de l’eau

Signés par le ministre de l’Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar, et le Directeur général, président du conseil d’administration du Fonds, Abdullatif Youssef Al-Hamad, ces accords portent sur une contribution au financement des projets d’autoroute Fès-Oujda (770 MDH), d’extension de l’autoroute Casablanca-Rabat (570 MDH) et de construction d’un barrage dans la région d’Essaouira (427 MDH).

Le premier accord prévoit en effet le financement du tronçon Taza-Oujda (199 km) de l’autoroute Fès-Oujda qui fait partie intégrante de l’autoroute maghrébine, alors que le deuxième concerne la construction d’une troisième voie de circulation de chaque cô té de l’autoroute Casablanca-Rabat (57 km).

Pour le troisième accord, il porte sur le financement de 52 pc du coût total du projet de barrage de Zerrar, d’une capacité de 18 millions de mètres cubes d’eau annuellement permettant l’irrigation de 15.000 hectares, la prévention des inondations et la satisfaction de la demande croissante en eau potable dans la province d’Essaouira.

A cette occasion, Mezouar s’est félicité de la qualité des liens de coopération entre le Maroc et le FADES qui remonte à plus de 45 ans, soulignant l’attention particulière qu’accorde le fonds à la dynamique de développement au Royaume à travers une forte présence en terme de financement de projets dans des secteurs aussi importants que l’agriculture, l’irrigation et les autoroutes.

Youssef Al-Hamad a de son cô té mis l’accent sur les progrès réalisés par le Maroc dans les domaines économique et social en dépit des défis auxquels il fait face, en s’appuyant sur la bonne gouvernance et une planification efficiente.

Il s’est dit fier d’avoir remporté le grand Prix Hassan II pour l’eau dans sa troisième édition, soulignant l’engagement permanent du fonds pour favoriser l’accès à l’eau à grande échelle en vue de répondre aux besoins ménagers et ceux de l’industrie et de l’agriculture au Maroc. Les réalisations accomplies dans le Royaume, a-t-il relevé, sont une source de fierté comparativement avec d’autres pays arabes mieux pourvus en ressources naturelles.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Equipement et des Transports, Karim Ghellab, du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Mme Amina Benkhadra, et le secrétaire d’Etat chargé de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkébir Zahoud.

Le Maroc est le premier bénéficiaire des prêts du Fonds arabe de développement économique et social, avec un total cumulé de plus de 3 milliards de dollars durant la période 1974-2008.

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,