Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le PSD organise une journée de solidarité avec les séquestrés de Tindouf
Actualités du Maroc » Politique » Le PSD organise une journée de solidarité avec les séquestrés de Tindouf

Le PSD organise une journée de solidarité avec les séquestrés de Tindouf

Par: le samedi, octobre 10, 2009

Le PSD organise une journée de solidarité avec les séquestrés de Tindouf Une journée de solidarité avec les séquestrés de Tindouf a été organisée, jeudi à Rabat, à l’initiative du Parti de la Société Démocratique (PSD) sous le signe « Un appel à la liberté, à l’occasion de la fête de la femme marocaine, solidaire avec le cri des séquestrés de Tindouf« .

Le parti a, à cette occasion, lancé une compagne baptisée « Signatures de solidarité », pour dénoncer les actes barbares commis par le polisario à l’encontre des femmes séquestrées dans les camps de Tindouf, en violation flagrante des conventions internationales relatives au respect des droits de l’Homme.

Cette journée a été marquée par la projection du documentaire « Tindouf: Récit de martyrisés » de Rabii El Jawhari. Le film relate les souffrances des séquestrés dans les camps de Tindouf en Algérie.
Dans une allocution, la secrétaire générale du PSD, Mme Zhor Chekkafi, a exprimé son regret de voir les Marocaines séquestrées dans les camps de la honte à Tindouf ne pas bénéficier des acquis réalisés par le Royaume dans les domaines politique, social et des droits de l’Homme.

« Cette journée offre l’opportunité pour exprimer notre solidarité avec les séquestrés dans les camps de Tindouf », a affirmé Mme Chekkafi, rappelant l’appel lancé en sa qualité de présidente du Forum des femmes parlementaires marocaines, au Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) en vue d’accorder une attention particulière aux femmes séquestrées.
Pour sa part, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, M. Mustapha El Ktiri, a indiqué que le fait de retenir des Marocains dans les camps de Tindouf à l’Ouest de l’Algérie constitue une violation flagrante du Droit international humanitaire et des conventions de Genève.
Le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération soumettra prochainement à la Fédération mondiale des anciens combattants (FMAC) trois projets relatifs aux conditions de vie dramatiques des séquestrés de Tindouf, a-t-il fait savoir.
M. El Ktiri a, par ailleurs, appelé l’Algérie, en tant que partie principale dans ce conflit artificiel, à répondre à « la politique de la main tendue » du Maroc en vue de régler la question du Sahara et adhérer à l’initiative marocaine d’autonomie.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,