Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Roi s’enquiert de l’état d’avancement du (PNRR II) et des projets
Actualités du Maroc » Politique » Le Roi s’enquiert de l’état d’avancement du (PNRR II) et des projets

Le Roi s’enquiert de l’état d’avancement du (PNRR II) et des projets

Par: le samedi, novembre 13, 2010

SM le Roi s'enquiert de l'état d'avancement du (PNRR II) et des projets de désenclavement des zones rurales dansla province de Taounate– SM le Roi prend connaissance du projet de reconstruction d’un pont sur l’oued Ouergha pour un coût de 31 MDH.

– Le Souverain lance le projet de construction d’une route dans la commune de Sidi M’Hammed Ben Lahcen (14,5 MDH).

– Le Souverain procède à la remise d’engins pour la réalisation de routes rurales, acquis pour un montant de 20 MDH.

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, s’est enquis, vendredi dans la commune de Sidi M’Hammed Ben Lahcen (cercle de Tissa, province de Taounate) de l’état d’avancement du Programme national des routes rurales (PNRR II) à l’échelle de la province ainsi que des projets de désenclavement des zones rurales, initiés au titre du programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de Taounate.

Ces deux programmes sont mis en œuvre en application des Hautes directives de SM le Roi pour la mise à niveau et le désenclavement du monde rural en vue d’impulser son développement économique et social et d’améliorer les conditions de vie de la population.

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur l’état d’avancement des travaux du (PNRR II) dans la province de Taounate, lequel prévoit l’aménagement de 393 km de routes rurales pour un investissement estimé à 603 millions de dirhams (MDH).

Ce programme, financé à hauteur de 85% par le ministère de l’Equipement et des transports et de 15% par le conseil régional, le conseil provincial et les communes rurales concernées, permettra de désenclaver 25 communes rurales (103.000 personnes), de relier celles-ci aux principaux axes routiers et de porter de 60 à 73% le taux d’accessibilité de la population au réseau routier à l’horizon 2012.

Le programme est mis en œuvre à une cadence soutenue, avec l’achèvement de la réalisation de 83 km de routes pour un coût de 108 MDH, alors que 157 km (259 MDH) est actuellement en phase d’aménagement. De même, le démarrage des travaux de construction de 155 km (235 MDH) est prévu prochainement.

SM le Roi a, par la même occasion, pris connaissance de projets de désenclavement du monde rural initiés par l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord, dans le cadre du programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de la province de Taounate (2009-2011).

Ces projets portent sur l’aménagement de la route reliant Taourta à Oudka sur 10 km (20 MDH) et de la route non classée reliant la route régionale 509 à la route 5312 sur 15 km (30 MDH). Ils prévoient aussi la réalisation d’ouvrages d’art, l’électrification des foyers dans sept communes rurales, le branchement en eau potable de trois centres de communes et la requalification du réseau d’éclairage public dans six autres centres.

Le programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de la province de Taounate, dont profitent 310.000 personnes, est destiné à améliorer les conditions de vie de la population, à désenclaver les zones ciblées, à promouvoir l’activité agricole dans la région et à favoriser l’accès des habitants aux services socio-économiques.

Doté d’une enveloppe budgétaire de près de 299 MDH, ce programme s’articule autour de la promotion des activités génératrices de revenus, du développement social et humain, de la protection de l’environnement, de la consolidation des infrastructures de base et du désenclavement des zones rurales.

A cette occasion, le Souverain a suivi des explications sur le projet de reconstruction d’un pont sur l’oued Ouergha dans la commune de Ain Aicha, avec un investissement de 31 MDH.

Le nouveau pont, qui sera réalisé sur la route nationale 8 reliant Fès à Al Hoceima, sera fin prêt dans 24 mois et permettra d’améliorer les conditions et la sécurité de circulation et d’adapter le réseau routier local aux normes et exigences en la matière.

Par la suite, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a donné le coup d’envoi des travaux de réalisation de la route non classée reliant la route provinciale 5321 et la route provinciale 5329 via Laâtatra (commune Sidi M’hammed Ben Lahcen), pour un coût global de 14,5 MDH.

L’aménagement de la nouvelle route, d’une longueur de 7 km, est financé par le ministère de l’Equipement et des transports, le conseil régional de Taza-Al Hoceima-Taounate et le conseil provincial de Taounate. Ce projet faisant partie du programme national des routes rurales II, a pour objectif le désenclavement de 1.137 habitants du monde rural, l’amélioration de leurs conditions de vie et le désenclavement de l’activité agricole.

Le Souverain a en outre procédé à la remise de deux brigades mécanisées composées d’engins de travaux routiers, au profit du groupement communal « Coopération ».

Ces deux brigades ont été acquises dans le cadre du programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de la province de Taounate (axe relatif au renforcement des infrastructures et au désenclavement) pour un montant de 20 millions de DH.

La remise des deux brigades mécanisées permettra au groupement communal « Coopération » de réaliser des travaux de désenclavement des douars de la province, à travers la construction de routes rurales, et de branchement de ces douars au réseau d’eau potable et d’aménager de décharges publiques, de souks hebdomadaires et de terrains de sport.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , , , ,