Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
L’économie nationale sera touchée de façon ‘relativement légère’ par la crise mondiale
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » L’économie nationale sera touchée de façon ‘relativement légère’ par la crise mondiale

L’économie nationale sera touchée de façon ‘relativement légère’ par la crise mondiale

Par: le jeudi, février 5, 2009

L’économie nationale sera touchée de façon « relativement légère » par la crise économique internationale, a estimé Moulay Hafid Elalamy, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).
L’économie nationale sera touchée de façon « relativement légère » par la crise économique internationale, a estimé Moulay Hafid Elalamy, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). M. Elalamy, qui était mercredi l’invité du journal du soir de la chaîne de télévision « 2M », a souligné que le Maroc connaît une pluviométrie importante qui aura énormément de retombées bénéfiques sur la croissance économique et contribuera, à coup sûr, à atténuer les effets de cette crise sur l’économie nationale.
Réaffirmant sa confiance dans la capacité du Maroc à faire face au contexte mondial, M. Elalamy, qui a pris part mercredi à la première réunion du Comité de veille stratégique, a indiqué que la profondeur et la durée de cette crise internationale sont inquiétantes pour les partenaires commerciaux du Royaume, qui consomment moins aujourd’hui.
Ce recul de la demande internationale a eu des répercussions négatives, en particulier sur des secteurs exportateurs au Maroc, tels les textiles et l’automobile, a souligné le président de la CGEM, estimant que le Maroc, en abordant cette crise de façon sérieuse, déterminée et engagée, pourra en tirer profit.
« Certes, cette crise entraîne des difficultés, mais en l’abordant de façon sérieuse, déterminée et engagée, nous pensons pouvoir en tirer profit « , a-t-il dit, rappelant que trois mesures phares seront mises en application dès les prochaines semaines pour préserver l’emploi et la compétitivité de l’économie nationale.
Il s’agit de la prise en charge, grâce à la création d’un fonds, d’une partie des charges sociales des entreprises, l’allégement des difficultés de leurs trésoreries et la promotion des exportations.
Il a souligné qu’il est « fondamental » de commencer à mettre en application ces mesures afin que « les effets de la crise soient les plus faibles possibles » et de se préparer pour l’après-crise afin de gagner des parts de marché.
« La meilleure façon de conjurer cette crise est de se mettre au travail, comme nous le faisons aujourd’hui, à travers le partenariat entre le public et le privé », a-t-il dit.
Le comité de veille stratégique a tenu, mercredi à Rabat, sa première réunion, consacrée à l’examen des mesures à prendre pour anticiper l’impact de la crise économique internationale sur certains secteurs d’activité, tels les textiles et l’automobile.
MAP wana

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , , , ,