Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
L’EMCEMO exhorte le gouvernement marocain à défendre les MRE des Pays-Bas
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » L’EMCEMO exhorte le gouvernement marocain à défendre les MRE des Pays-Bas

L’EMCEMO exhorte le gouvernement marocain à défendre les MRE des Pays-Bas

Par: le mercredi, mai 28, 2014

Rabat – EMCEMO est le centre euro-méditerranéen de migration et du développement, il a appelé le gouvernement marocain à défendre les intérêts des immigrés marocains établis aux Pays-Bas, qui sont menacés en raison des lois « injustes » promulguées récemment par le gouvernement néerlandais.

6674655-10201658
Lors d’une conférence de presse, tenue par une délégation du centre, mardi à Rabat, le président de l’EMCEMO, Abdou Lamnabhi a précisé que ces mesures prises par les autorités néerlandais sont de nature à affecter le pouvoir d’achat des retraités, les allocations allouées aux veuves des immigrés et leurs enfants établis au Maroc et à la couverture médicale dont ils bénéficient.

Il a également évoqué d’autres lois soumises actuellement au parlement néerlandais, citant à cet égard le projet de loi relatif à l’arrêt du transfert de certaines allocations, soulignant que cette loi, adoptée par la deuxième chambre du parlement et qui est en phase d’examen actuellement au sein de la première chambre en perspective de son adoption, constituera une atteinte à la situation des ressortissants marocains établis aux Pays-Bas. Cette loi est susceptible de toucher d’autres droits de la communauté marocaine en Europe entière, a-t-il ajouté.

Les services néerlandais chargés d’étudier les demandes de bénéficier de l’assistance financière déposées par les personnes en situation de chômage, recourent désormais à un inventaire des biens immobiliers et des comptes bancaires des immigrés marocains pour décider si la personne concernée peut bénéficier de ces allocations, a-t-il noté, estimant que cette approche et ces procédés portent atteinte à la dignité des immigrés.

La délégation du centre euro-méditerranéen de migration et du développement a, en outre, saisi l’occasion pour souligner la problématique engendrée actuellement par l’opération de déclaration, sachant qu’un nombre important de Marocains détiennent la nationalité néerlandaise aux côtés de leur nationalité marocaine.

Les membres de la délégation ont également mis l’accent sur la souffrance qu’endurent les ressortissants marocains, notamment les personnes âgées, qui se trouvent menacées par des politiques engendrées par les répercussions de la crise mondiale et l’ouverture des frontières européennes aux ressortissants des pays de l’Europe de l’Est, qui jouissent actuellement de la priorité, notamment dans le domaine de l’emploi.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,