Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Les complexes religieux, culturels et administratifs des Habous, des centres de rayonnement religieux
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Les complexes religieux, culturels et administratifs des Habous, des centres de rayonnement religieux

Les complexes religieux, culturels et administratifs des Habous, des centres de rayonnement religieux

Par: le samedi, février 2, 2013

Benslimane – La réalisation par le ministère des Habous et des affaires islamiques de complexes religieux, culturels et administratifs dans plusieurs régions du Maroc s’inscrit dans le cadre des efforts et initiatives visant à renforcer les infrastructures dédiées à la diffusion des connaissances religieuses et à répondre à la demande en la matière.

Ces projets, comme le complexe religieux, culturel et administratif dont les travaux de construction ont été lancés par le Roi Mohammed VI, vendredi à Benslimane, sont réalisés dans le cadre d’un programme de ce département visant la mise en place de structures permettant aux oulémas de remplir leur mission de sensibilisation des citoyens et de préservation de l’identité religieuse du Royaume dans des conditions optimales. Roi-mohammed-6

Ce futur complexe religieux, culturel et administratif, qui sera érigé sur une superficie totale de 8.930 m2, abritera une grande mosquée et des pavillons administratif, culturel et commercial.

Ce projet intervient en application des Hautes directives royales relatives à la réalisation de complexes intégrés dans l’ensemble des préfectures et provinces du Royaume, de sorte à en faire autant de centres de rayonnement religieux et culturel et à permettre aux oulémas de mieux s’acquitter de leurs missions d’orientation, de consécration des constantes religieuses et nationales et de préservation de l’intérêt général.

Parmi ces complexes, figure celui inauguré par le Roi en avril 2008 à Meknès. D’autres projets similaires seront achevés durant l’année en cours comme le complexe religieux, culturel et administratif des Habous d’Oujda dont le budget s’élève à 100 millions de DH, outre celui en cours de réalisation à Tanger (90 millions de DH) et à Casablanca (150 millions de DH).

C’est dans ce même contexte que s’inscrit le lancement par le Souverain en 2011 à Marrakech des travaux de construction d’un complexe culturel et administratif relevant du ministère des Habous et des affaires islamiques, pour un budget estimé à 200 millions de DH.

D’autres structures similaires sont en cours de réalisation également à Taroudant pour un budget de 60 millions de DH, à Chefchaouen (30 millions de DH), à Midelt (60 millions de DH), à Khouribga (25 millions de DH), à Tinghir (45 millions de DH) et à Salé (50 milllions de DH).

Des projets similaires seront lancés prochainement notamment à Nador, Taourirt, Sidi Slimane, Benguerir et Goulmim.

Tous ces projets traduisent la Haute sollicitude dont le Roi, entoure les domaines religieux, de la culture et du patrimoine. Ils illustrent également le souci du Souverain de voir les Habous recouvrer le rô le de premier plan qu’ils jouaient au service des bibliothèques scientifiques, de revivifier le patrimoine islamique, de diffuser à grande échelle la culture islamique.

source: Emarrakech
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , ,