Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Les lauréats du Prix Grand Atlas 2015
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Les lauréats du Prix Grand Atlas 2015

Les lauréats du Prix Grand Atlas 2015

Par: le vendredi, novembre 20, 2015

zegezga
Prix Atlas présenté lors de la 22e édition de la nuit de jeudi à Rabat, livre Fatima Lite Moss, Idris ksiks, crampons
Fatima AIT Moss remporte journaliste sciences politiques Idriss ksiks Grand Prix dans la catégorie des « test » de leur profession « intellectuelle », qui comprend des entrevues avec quinze intellectuels marocains et soulève des questions sur la place des intellectuels dans une société en mutation et de comprendre les relations entre la méthode scientifique et l’engagement civique entre recherche et changement social.

Coroner s’en crampons, pour sa part, dans la catégorie de « traduction », « les femmes et les hommes dans le Coran », traduit en arabe par Laghzali mortel. L’auteur dans ce livre tente de donner aux femmes leur juste place dans l’Islam.

Elle a reçu le prix spécial du Jury pour l’action collective « nous sommes », qui a été écrit à la suite de Charlie Hebdo. Par la diversité de son livre et les positions, cette collection donne une image juste de la société marocaine, et le pays s’est fortement opposé à l’extrémisme et de fanatisme et de protestations contre l’amalgame entre l’Islam et la violence.

Pour engager les jeunes dans les grands débats de la journée, aussi donne aux étudiants de l’Arabie saoudite pour Grand Prix Atlas pour les étudiants, « profession » et « barbare » de camps de Gabriel.

Lors de la cérémonie, qui comprenait une minute de silence en mémoire des victimes des attentats en Egypte et Paris et Beyrouth, sociologue, philosophe et théoricien de la complexité et faite de Edgar Morin « l’éloge de la liberté », en l’honneur des victimes des attentats qui ont jeté une ombre sur la France et a grandi au Maroc et messages de sympathie.

Dans son discours, M. Moran de la « diversité culturelle » qui contient de nombreux avantages mais nécessite, cependant, que la « liberté ». Il a dit que la liberté selon lalvilsov qui dit « tolérance », qui ne devrait pas être conçue, dit-il, cette attitude de supériorité, de mépris, mais condamnation et mentalité de service, diversité culturelle et « respect de la minorité.

Il a également souligné que « le risque ne peut être éliminé que par des mesures répressives », mais « imposition de la paix » et appelé le Maroc et le peuple marocain s’immiscer dans la lutte contre l’extrémisme.

Dans une déclaration du plan d’action pour la Méditerranée, a déclaré l’Ambassadeur de France à Rabat, m. Jean-François Giroux, « cet événement revêt une importance particulière dans les circonstances que la France, qui a touché l’effroyable barbarie aujourd’hui, « ajoutant que « cette récompense symbolise la résistance contre ceux qui nous ont permis de penser, écrire et penser à la diversité et de pluralisme, de liberté et de tolérance ».

« Maroc a été toujours aux côtés de la France dans l’adversité, » dit-il, ajoutant qu’entre les deux pays, « il n’ya aucun concept d’un étranger. Nous sommes histoire, le Français est l’un des fondements de notre amitié. »

Le jury dans la 22e édition du Grand Prix Atlas 2015, dirigé par Edgar Morin, et se composait d’intellectuels marocains, un libraire Suad Al belfrig, est sociologue Mohammad Saghir, journaliste Mohamed Kenbib Maria Moukrim Lal, professeur de science politique et sociologie distribution Mohammed Sophie Bava.

Inventé par l’ambassade de France au Maroc pour promouvoir l’édition marocaine, Grand Prix Atlas, qui fait partie de la saison culturelle en France et Maroc 2015 à l’Institut Français au Maroc, en partenariat avec la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM), déposer le privilège de la culture et l’échange intellectuel et le transfert de connaissances.

Source Menara

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article