Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Les Marocains vendredi aux urnes pour élire leurs conseillers communaux
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Les Marocains vendredi aux urnes pour élire leurs conseillers communaux

Les Marocains vendredi aux urnes pour élire leurs conseillers communaux

Par: le jeudi, juin 11, 2009

Les Marocains vendredi aux urnes pour élire leurs conseillers communauxPlus de 13 millions de Marocains sont appelés vendredi aux urnes pour élire 27.795 conseillers dans 1503 communes à travers le Royaume, avec un quota de 12 pc réservé aux femmes, grande nouveauté de ces élections placées sous le signe de la moralisation de la vie publique.
Quelque 30 partis sont en lice pour briguer, au scrutin mixte (uninominal et de liste), ces sièges dans 221 communes urbaines et 1282 rurales, au terme d’une campagne de 13 jours.
Ouverte le samedi 30 mai 2009 à 00h00, la campagne électorale prend fin ce jeudi à 24H00.
Ces élections pour un mandat de six ans, mettent en compétition 130.223 candidats, en hausse de 6 pc comparé à 2003, dont 114.939 pour les circonscriptions électorales ordinaires et 15.284 pour les circonscriptions électorales additionnelles réservées aux femmes.
Le nombre de femmes candidates s’élève à 20.458, soit une proportion de 15,7 pc contre 4,8 pc en 2003 date des dernières communales. Elles sont jeunes, (61,6 pc ont moins de 35 ans), et cultivées (55,6 pc d’entre elles ont une formation supérieure ou secondaire).
D’une manière générale, le profil des candidats préfigure l’émergence d’élites locales ayant une bonne qualification. En effet, 58 pc des candidats ont une formation supérieure ou secondaire, ce qui devrait permettre, selon les observateurs, le développement de la gestion des affaires locales et réaliser un tournant à ce niveau.
Les 38.285 bureaux de vote ouverts de 08H00 à 19H00, mettent à la disposition du corps électoral, composé en majorité des moins de 45 ans (60 pc) et de 46 pc de femmes, 8.200 urnes transparentes, 105.000 cadenas et 120.000 stylos à encre indélébile nécessaire à l’opération de vote.
L’organisation de ces consultations pour un montant de 550 millions de dh, a mobilisé un total de 191.425 membres de bureaux de vote, 76.500 éléments des forces de l’ordre et 31.000 agents et auxiliaires d’autorité et fonctionnaires pour garantir le bon déroulement de l’opération électorale.
Entamée dans des « conditions normales », la campagne électorale s’est toutefois intensifiée à l’approche du jour du scrutin. Elle a été marquée par l’utilisation en force des supports médiatiques et autres NTIC qui ont été largement mis à profit aussi bien par les autorités que les partis politiques dans une opération de charme à l’adresse de l’électorat.
Internet, Spots télévisés, capsules pédagogiques, messages radio ont été ainsi programmés sur les médias audiovisuels en plus de conférences de communication et d’information outre les moyens de communication traditionnels.
Selon des chiffres fournis par le ministère de l’Intérieur, 82 pc des électeurs ont retiré leurs cartes à la première semaine du lancement de la campagne.
Le corps électoral est composé de jeunes en majorité, 32 pc se situent dans la tranche des 18-35 ans.
Les programmes défendus par les 30 partis politiques en lice, dont une dizaine participant pour la première fois aux communales, mettent l’accent sur le chômage, l’alphabétisation et la promotion de la femme.

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,