Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Lever de rideau à Marrakech sur le 1er festival « Ghiwani »
Actualités du Maroc » Culture » Lever de rideau à Marrakech sur le 1er festival « Ghiwani »

Lever de rideau à Marrakech sur le 1er festival « Ghiwani »

Par: le vendredi, juillet 22, 2011

1er festival ghiwaniMarrakech – Le rideau a été levé mercredi soir, au théâtre Dar Attakafa (maison de la culture) à Daoudiate, à Marrakech, sur la première édition du Festival « Ghiwani », une manifestation éclectique destinée à la valorisation et à la préservation de cet art musical authentique.

Dès les premières heures, un public, de différents âges, assoiffé par le désir de renouer avec ce style musical, de rendre hommage à ses artistes, et d’apprécier une série de chansons d’un patrimoine musical national tout aussi riche que varié, a répondu présent à ce spectacle inaugural.

Dans une ambiance festive empreinte de joie et de liesse collective, les festivaliers ont pu suivre avec émerveillement et sous des applaudissements ininterrompus, les différents spectacles musicaux offerts gracieusement pour les formations musicales « Sarkha » en provenance de Mohammedia, et « Al Hal » de la ville d’El Jadida.

Initiée par le groupe musical « Alwane », en partenariat avec la wilaya, le conseil communal et le conseil préfectoral de Marrakech, cette manifestation, de trois jours, s’insère dans le sillage des festivités marquant la célébration par le peuple marocain de la glorieuse fête du Trône.

Ce festival se propose en premier lieu de préserver et de pérenniser ce genre musical qui, au fil des années, a largement contribué à l’enrichissement et à la diversification du patrimoine culturel et artistique du Royaume.

Il constitue une occasion pour la revalorisation de cet art et la recherche, en concertation avec les spécialistes, des moyens à même de préserver ce patrimoine et le rendre accessible aux générations montantes, a confié à la MAP, le chef de la troupe musicale « Alwane », Abdelhafid El Benaoui.

Sur le choix de Marrakech pour l’organisation de cet événement, il n’est pas fortuit mais demeure commandé par le fait que la cité ocre demeure le lieu de naissance et le berceau effectif de ce style musical, a-t-il tenu à rappeler, faisant savoir que festival a dédié une soirée spéciale à la troupe musicale « Nouass Al Hamra » (1973- 1977), vu qu’elle est la première à l’échelle de Marrakech et la 4ème à l’échelle nationale, après Nass El Ghiwane, Jil Jilala et Takada.

El Benaoui a également fait part de la détermination des organisateurs à pérenniser ce rendez-vous et à rendre, chaque année, un vibrant hommage à l’une des figures ayant oeuvré à la promotion de ce genre musical.

Pour nombre de spécialistes, le style musical « Ghiwani » est une des composantes fondamentales de l’art populaire marocain. Il a joué, au fil des années, un rôle important dans l’expression des

différents phénomènes sociaux ainsi que des questions politiques liées à la Oumma arabe Au menu de cette manifestation culturelle et artistique, figurent plusieurs soirées de lectures poétiques et des spectacles musicaux animés par une brochette de groupes ghiwanis tels que « Achihab », « Sarkha », « Al Hal », « Jil Al Ghiwane » et « Alwane ».

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,