Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
L’immobilier marocain en vedette à Montréal
Actualités du Maroc » Economie » L’immobilier marocain en vedette à Montréal

L’immobilier marocain en vedette à Montréal

Par: le dimanche, octobre 4, 2009

L'immobilier marocain en vedette à MontréalLe premier salon de l’immobilier marocain, qui se tient du 2 au 4 octobre à Montréal, s’inscrit dans le cadre de la dynamique que connaît le secteur de l’immobilier et des efforts déployés par le gouvernement pour faciliter aux citoyens l’accès à la propriété, a affirmé, samedi, le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement de l’espace, M. Taoufiq Hejira.

Baptisé « Morocco Property Expo« , ce salon, a ajouté M. Hejira dans une allocution à cette occasion, se fixe pour objectif principal de communiquer les performances du secteur de la promotion immobilière, de constituer un carrefour de concertation et de débat entre les différents acteurs concernés et d’informer les Marocains d’Amérique du Nord et les investisseurs potentiels des derniers produits offerts sur le marché immobilier marocain.
Lors de cette manifestation de grande envergure, tenue en présence de Mme Nouzha Chekrouni, ambassadeur du Royaume au Canada, et de Mme Souriya Otmani, consule générale du Royaume du Maroc à Montréal, le ministre a présenté un bref aperçu sur l’état de santé de l’immobilier au Maroc, soulignant la stratégie du gouvernement visant à résorber le déficit en matière de logement, intensifier et diversifier l’Offre et moderniser le secteur de l’immobilier marocain.

En présence de grands promoteurs immobiliers nationaux, représentant notamment les secteurs public et privé, des banques et des assurances ainsi que de Marocains d’Amérique du Nord désireux d’investir dans leur pays d’origine, M. Hejira a souligné l’importance accordée par son département au programme « Villes sans bidonvilles », à l’accroissement du rythme de l’Offre 150.000 unités sociales par an à l’horizon 2012 et à l’encadrement juridique en la matière.

Rappelant les nouvelles perspectives de développement en la matière (territorial, Fonds de développement rural, régionalisation…), il a toutefois noté l’inadéquation entre l’offre et la demande en matière d’habitat.
Face à ce public, le ministre a fait état du contexte économique favorable dans lequel évolue le pays, avant de s’attarder sur celui du secteur immobilier. « Les segments d’activité liés à l’immobilier connaissent une croissance sans précédent », a-t-il dit, rappelant l’évolution de la production des unités de l’habitat en général et de l’habitat social en particulier, passant de 113.000 unités en 2005 à 129.000 en 2008.
Faisant remarquer que cette première édition « n’est pas très étoffée en termes d’exposant », le ministre a émis le souhait que la prochaine édition du Salon de l’immobilier marocain à Montréal soit « plus diversifiée et attirera beaucoup plus de monde ».
Dans son intervention, Mme Nouzha Chekrouni a, pour sa part, souligné les nouvelles opportunités mises à la disposition des MRE, les facilités dans la procédure en partenariat avec les banques et les institutions concernées, mettant l’accent sur l’investissement immobilier comme étant « un autre vecteur économique et social ».
Pour l’ambassadeur du Maroc au Canada, ce salon de l’immobilier marocain constitue une occasion pour écouter les doléances et fournir les explications nécessaires aux Marocains du monde qui veulent investir dans l’immobilier.
Ce salon, a-t-elle ajouté, permettra aux visiteurs de « prendre connaissance de l’éventail de choix » au profit des personnes désirant acquérir un logement au Maroc, « un investissement pour l’avenir ».
Organisé par Realties avec la participation du ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement de l’espace, le ministère chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, le groupe d’aménagement Al Omrane, « Morocco Property Expo » de Montréal se veut « une vitrine de l’immobilier marocain sur l’Amérique du Nord », selon les organisateurs.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,