Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
L’Inde dévoile le premier porte-avions construit par ses soins
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » L’Inde dévoile le premier porte-avions construit par ses soins

L’Inde dévoile le premier porte-avions construit par ses soins

Par: le lundi, août 12, 2013

Cochin (Inde) – L’Inde a dévoilé lundi le premier porte-avions construit par ses soins, dans un effort de modernisation de son équipement militaire qui provient en partie de l’Union soviétique, face à l’autre puissance émergente d’Asie, la Chine.5763006-8591500

L’INS Vikrant, un bâtiment de 40.000 tonnes, entrera en service en 2018 une fois une batterie de tests effectués. Il marque l’entrée de l’Inde dans le club restreint des pays qui conçoivent et construisent leurs porte-avions, avec les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie et la France.

Le programme a coûté quelque 5 milliards de dollars et accumulé deux années de retard.

Mais « c’est une étape remarquable », a déclaré le ministre de la Défense A.K. Antony, qui assistait à la présentation du porte-avions dans le port de Cochin (sud). « C’est le premier pas d’un long voyage, et un premier pas important ».

Selon les analystes, l’Inde cherche à répondre à l’influence grandissante de l’autre puissance émergente asiatique, la Chine, en modernisant son arsenal.

La porte-avions « va être déployé dans la région de l’Océan indien, où les intérêts commerciaux et économiques du monde convergent. L’Inde garde en tête les capacités de la Chine », estime Rahul Bedi, expert au sein de la revue de défense Jane’s.

New Delhi investit des milliards de dollars dans la modernisation de son équipement militaire. Selon le cabinet KPMG, le pays va dépenser 112 milliards de dollars dans l’armement de 2010 à 2016.

Samedi, le gouvernement a annoncé que le premier sous-marin nucléaire bâti en Inde était prêt pour des essais.

Le Premier ministre Manmohan Singh a déclaré être « ravi d’apprendre que le réacteur à propulsion nucléaire à bord de l’INS Arihant, le premier à avoir été construit en Inde, est en état de fonctionnement ».

Tous ces programmes ont pour objet de « projeter la puissance de l’Inde, en extension de sa diplomatie », a ajouté l’analyste de Jane’s.

Le bâtiment présenté lundi « va renforcer la crédibilité de l’Inde » mais « il ne changera pas l’équilibre des forces avec la Chine », selon C. Uday Bhaskar, un ancien officer de la Marine et ancien directeur de la Fondation maritime nationale.

« L’expertise de la Chine en matière nucléaire et de capacité de construction maritime est supérieure » à celle de l’Inde, a-t-il ajouté auprès de l’AFP.

La Chine a mis en service en septembre 2012 son premier porte-avions, le Liaoning, construit à partir de la coque d’un navire destiné à l’origine à la Marine soviétique, le Varyag, qui n’avait jamais été achevé.

L’Inde doit par ailleurs recevoir de la Russie un ancien navire de guerre russe, Admiral Gorshkov, rebaptisé INS Vikramaditya, d’ici la fin de l’année, soit avec quatre ans de retard.

Le pays possède actuellement un seul porte-avions, un vaisseau britannique de 60 ans, acquis en 1987 et rebaptisé INS Viraat, qui sera peu à peu abandonné au cours des prochaines années.

source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,