Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Maroc : grande satisfaction après les déclarations du Président Obama sur le Maroc
Actualités du Maroc » Société » Maroc : grande satisfaction après les déclarations du Président Obama sur le Maroc

Maroc : grande satisfaction après les déclarations du Président Obama sur le Maroc

Par: le samedi, juin 6, 2009

Malgré que le Maroc n’était pas le premier pays arabe qui a ce privilège de recevoir le président américain Barack Obama, ce n’était certainement pas un sérieux prétexte pour les autorités marocaines qualifient les déclarations de Barack Obama, selon lesquelles le Maroc a été le premier pays au monde à avoir reconnu l’indépendance des Etats Unis « réconfortent notre amitié avec ce pays », a affirmé, jeudi 4 juin à Rabat, le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, M. Khalid Naciri.

Malgré que le Maroc n’était pas le premier pays arabe qui a ce privilège de recevoir le président américain Barack Obama, ce n’était certainement pas un sérieux prétexte pour les autorités marocaines qualifient les déclarations de Barack Obama, selon lesquelles le Maroc a été le premier pays au monde à avoir reconnu l’indépendance des Etats Unis « réconfortent notre amitié avec ce pays », a affirmé, jeudi 4 juin à Rabat, le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, M. Khalid Naciri.

En fait, « Le Maroc a été la première Nation à avoir reconnu l’indépendance des Etats-Unis », a déclaré le Président Obama dans son premier discours à l’adresse du monde arabo-musulman, à partir du Caire, et le « le fait que le président des Etats Unis, dans son grand discours adressé au monde arabo-musulman, fait référence à cet acte historique majeur », a ajouté le responsable marocain,

Pour l’histoire, un an à peine après l’investiture du Président George Washington, le Sultan Mohammed Ben Abdallah avait émis une décision royale le 20 décembre 1777 qui octroie aux navires battant pavillon américain le droit d’entrer librement dans tous les ports marocains. Cette décision du Sultan a été une reconnaissance de la souveraineté et de l’indépendance des USA, et en 1942, alors que les USA s’étaient engagés dans la Seconde Guerre mondiale, le Roi Mohammed V a assuré le Président Roosevelt du soutien et de l’amitié du Maroc aux USA.

L’allocution du président américain va certainement faire couler beaucoup d’encres, coté arabes surtout, mais aussi, coté occident, comme on peut lire dans l’analyse de l’islamologue français Gilles Kepel, qui a considéré que le président Obama « a essayé de souligner tout ce qu’il y avait de compatible dans les valeurs. Mais peut-être, à trop vouloir exalter l’islam comme tel, en a-t-il présenté une image qui en fait la source de référence unique des populations de la région », or, ajoute Kepel, « l’identité politique, sociale, etc. des populations concernées ne se limite pas à la religion et, à l’intérieur de celles-ci, le rapport à l’Occident et à l’autre en général est beaucoup plus complexes que l’image finalement assez lénifiante qu’en a donnée le président américain ».

Par Mountassir HAMADA /lakoom-info

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , ,