Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
« Maroc Numeric » table sur un PIB additionnel de 27 milliards DH et 26.000 emplois
Actualités du Maroc » Economie » « Maroc Numeric » table sur un PIB additionnel de 27 milliards DH et 26.000 emplois

« Maroc Numeric » table sur un PIB additionnel de 27 milliards DH et 26.000 emplois

Par: le dimanche, octobre 11, 2009

Maroc NumericLa stratégie nationale pour la société de l’Information et l’économie numérique « Maroc Numeric 2013″ se fixe pour objectifs phares, d’ici 2013, de générer un PIB additionnel de 27 milliards DH et 26.000 nouveaux emplois. Présentée samedi à Rabat devant SM le Roi Mohammed VI, « Maroc Numeric » ambitionne de généraliser l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) en portant à 100 pc le taux des établissements scolaires et des élèves ingénieurs et assimilés équipés en ces technologies à l’horizon 2013. Des mesures seront également prises pour rendre l’Internet haut débit accessible à grande échelle. Un foyer sur trois aura ainsi accès à Internet d’ici cinq ans au lieu de un sur 10 en 2008.

« Maroc Numeric » a érigé le programme E-Gouvernement en priorité visant à doter les citoyens et les entreprises marocaines des services e-gouvernement à l’état de l’art international. Dans le cadre de ce vaste programme, 89 projets et services, sous la responsabilité de différents organismes et administrations, ont été retenus. L’ambition est de rapprocher l’administration des besoins de l’usager en termes d’efficacité, de qualité et de transparence à travers un ambitieux programme d’e-gouvernement.

La mise en oeuvre des 89 projets et services e-gouvernement identifiés permettra d’atteindre un indice e-gouvernement ONU de 0,8 à l’horizon 2013 contre 0,2 en 2008. De même, dans le souci d’inciter à l’informatisation des entreprises, particulièrement les PME, pour accroître leur productivité et leur compétitivité, trois initiatives clés seront mises en Âœuvre. Ces initiatives sont destinées à soutenir l’informatisation des PME des filières à fort enjeu PIB par la mise en place d’une subvention pour l’acquisition des solutions d’informatisation sectorielle s’élevant à près de 60 pc de l’investissement dans les technologies de l’information. Pour y parvenir, l’accent sera mis sur la mobilisation des prescripteurs publics et privés. Pour l’industrie des TIC, l’ambition est de développer la filière locale en soutenant la création et la croissance des acteurs locaux ainsi qu’en faisant émerger des pôles d’excellence avec un fort potentiel à l’export. A cet effet, les efforts vont être redoublés en vue d’impulser le développement des acteurs locaux et des niches d’excellence dans le domaine des nouvelles technologies (services mobiles, services monétiques, gestion des droits numériques, sécurité, web design) et de monter en puissance sur l’offshoring TIC. Face à l’enjeu numérique, la stratégie nationale pour la société de l’information et l’économie numérique a été bâtie en se basant sur quatre grands principes. Il s’agit, d’une part, de créer une dynamique affichant une ambition forte et définissant des objectifs à la fois ambitieux et réalistes, et de mener des actions à fort impact et en matière d’accompagnement et de conduite du changement pour la réussite de la mise en Âœuvre des actions retenues. D’autre part, il sera procédé à la structuration de la gouvernance et à la mobilisation de ressources adéquates et suffisantes, en instaurant une structure pérenne de gouvernance associant les différentes parties prenantes publiques et privées, ainsi qu’à la mise en œuvre d’un plan couvrant une période de cinq ans prévoyant un enrichissement progressif de la stratégie.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,