Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Maroc : Revue de la presse quotidienne du 27 aout 2014
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Maroc : Revue de la presse quotidienne du 27 aout 2014

Maroc : Revue de la presse quotidienne du 27 aout 2014

Par: le mercredi, août 27, 2014

Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus ce mercredi 27 août.:

* Assahrae Al Maghribia.:

– Le directeur du Centre national de transfusion sanguine, Mohamed Benajiba, a indiqué dans un entretien accordé à la presse que l’appel aux citoyens pour donner leur sang, lancé la semaine dernière, a permis la mobilisation de plus de 500 dons, soulignant que le stock de concentré de globules rouges répond actuellement aux besoins de six jours au lieu de cinq jours auparavant.

6933231-10600051

– Les Marocains regardent moins la télévision. La mesure du taux d’audience des programmes télévisés durant les trois premières semaines de ce mois, réalisée par Marocmétrie, révèle une baisse importante par rapport à la même période du mois passé qui coïncidait avec le Ramadan. Ainsi, le téléspectateur marocain est resté en moyenne 3 heures et 14 minutes devant la télévision, contre 4 heures et 28 minutes durant le Ramadan.

*Al Haraka.:

– Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne, dont la date a été fixée, à la demande de la partie européenne, au 10 septembre 2014, et ce dans le cadre de l’accord de pêche qui se trouve actuellement dans sa dernière phase d’adoption, a assuré le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime. Le même département annonce qu’il reste dans l’attente de la tenue des travaux de la commission mixte, dont dépend la reprise des activités de la flotte de pêche communautaire, en soulignant le caractère « infondé » et « étonnant » des informations faisant état de la volonté du Maroc de ralentir l’adoption de l’accord de pêche Maroc-UE.

– Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à plus de 3,34 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2014, soit 646.323 tonnes, accusant ainsi une stagnation en termes de poids et une hausse de 4 pc en valeur par rapport à la même période de l’année précédente, selon l’Office national des pêches (ONP). Les débarquements des poissons pélagiques ont atteint plus de 1,41 MMDH à fin juillet 2014 contre plus de 1,39 MMDH une année auparavant, soit une augmentation de 1 pc en valeur et 3 pc en poids, précise l’ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour le mois de juillet 2014.

*Al Alam.:

– Diminution préoccupante de la part des Marocains dans le volume global de l’eau et des plans gouvernementaux obsolètes. Le gouvernement, qui table sur la stratégie nationale pour mobiliser les ressources en eaux nécessaires à l’accompagnement des projets et chantiers lancés depuis une décennie, a échoué à stopper l’exploitation illégale et abusive des eaux souterraines. En témoigne la situation du bassin de Souss-Massa-Draâ dont la nappe phréatique a diminué de plus de la moitié en moins de trois décennies à cause de l’exploitation irrationnelle et de la pression démographique.

– Pas de changement dans la date de la rentrée scolaire. Comme déjà annoncé par le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle, la rentrée scolaire 2014-2015 est programmée le mercredi 10 septembre pour le primaire et le jeudi 11 septembre pour l’enseignement secondaire collégial et qualifiant ainsi que pour les élèves de la deuxième année des classes préparatoires au Brevet de technicien supérieur, et le 15 septembre 2014 pour les élèves de la première année des classes préparatoires. Les cours de l’éducation non-formelle seront lancés le 13 octobre 2014.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– La jeunesse ittihadie prend part aux travaux du festival international de l’Union internationale de la jeunesse socialiste. La participation de la délégation de la jeunesse ittihadie à ce festival qui s’est tenu à Malte du 20 au 26 août, a été remarquable, surtout lors de la réunion de la commission africaine de l’Internationale socialiste des jeunes pour lancer un débat profond sur les questions intéressant la jeunesse africaine dans différents domaines.

– Les employés du Tramway de Rabat-Salé en grève. Pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’injustice et d’absence d’égalité et de traitement équitable au sein de la société gestionnaire « Transdev », ces employés ont entamé une grève de 5 jours depuis hier lundi, durant laquelle ils porteront des brassards.

* Assabah.:

– Pêche côtière: Les professionnels tirent la sonnette d’alarme. Le secteur de la pêche côtière serait en détresse selon les professionnels qui exhortent les autorités de tutelle à intervenir pour remédier aux multiples problèmes dont il souffrent.

– Davantage de scission au sein de la Fédération démocratique du travail (CDT). Une réunion de cette centrale syndicale tenue récemment à Sidi Kacem a dégénéré en affrontements musclés, saccages et échange d’accusations.

* Al Massae.:

– La crise de l’eau s’accentue et le gouvernement cherche une alternative à la politique des barrages. La ministre déléguée chargée de l’Eau, Charaft Afilal, a indiqué, dans une déclaration au journal, que les dysfonctionnements enregistrés demeurent limités et ne concernent pas l’ensemble des régions, ajoutant que la politiques des barrages s’est avérée efficiente et a permis au Maroc de surmonter une période difficile dans les années 80. La ministre a toutefois souligné que cette politique doit être reconsidérée aujourd’hui étant donné que les sites géologiques pour construire les barrages sont devenus moins nombreux.

– Des sources bien informées ont révélé que certains arrondissements de Casablanca ont reçu des demandes d’explication de la part du ministère de l’Intérieur concernant certaines fraudes relatives à l’urbanisme et à l’occupation du domaine public. De nombreux élus redoutent les décisions que prendra le ministère dans ce sens et qui peuvent aller jusqu’à leur interdire de se présenter aux prochaines élections communales.

*Attajdid.:

– L’encours des réserves internationales nettes s’est renforcé de 13,9 pc à fin juillet 2014, en glissement annuel, pour atteindre 172 milliards de dirhams (MMDH), selon Bank Al Maghrib (BAM). Dans ce cadre, les facteurs autonomes de liquidité bancaire ont exercé un effet restrictif de l’ordre de 11,1 MMDH sur les trésoreries bancaires à fin juillet 2014, par rapport à fin juin, en relation avec l’accroissement de la circulation fiduciaire et la baisse des réserves nettes de change de Bank Al-Maghrib, explique la Banque centrale dans sa revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière pour le mois d’août 2014. Compte tenu de l’augmentation du montant minimum de la réserve monétaire, le besoin en liquidités des banques s’est accru de 11,3 MMDH à fin juillet dernier par rapport à fin juin, s’établissant à 51,1 MMDH.

– Les comprimés psychotropes seraient à l’origine de 80 pc des crimes graves enregistrés au Maroc. Une étude menée par les services centraux de la Direction générale de la sûreté nationale montre que les comprimés psychotropes introduits au Maroc en provenance de l’Algérie seraient à l’origine de 80 pc des crimes graves enregistrés par les services de sécurité.

* Akhbar Al Youm Al Maghribia.:

– Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) rend public demain son avis sur le projet de loi relatif aux banques islamiques. L’avis du CESE sur ce texte constitue un des points phares à l’ordre du jour de sa 41ème session prévue demain jeudi, au cours de laquelle ce texte devrait être approuvé avant d’être soumis à la Chambre des conseillers.

– Le ministre de l’Enseignement supérieur et la recherche scientifique, Lahcen Daoudi, promet une rentrée universitaire exceptionnelle et ce, après la publication, lundi au bulletin officiel, de la loi portant création de l’Agence d’évaluation de l’enseignement supérieur. M. Daoudi a affirmé, dans un entretien au journal, que les rapports de cette Agence contribueront à l’établissement d’un classement des Universités et Instituts sur la base des indices de la qualité, de la productivité et de la gouvernance financière et administrative.

– L’Union européenne (UE) annonce un plan de soutien financier au Maroc d’un montant de 9 milliards de DH s’étendant sur quatre ans. L’objectif de cette aide, qui s’inscrit dans le cadre de la politique de bon voisinage dont bénéficie le Royaume, est de concrétiser la bonne gouvernance financière.

* Al Assima Post.:

– Nouveau mouvement de mutation des agents d’autorité dans plusieurs préfectures. De nouveaux agents d’autorités ont été installés dans leurs fonctions dans certaines préfectures du Royaume dans le cadre d’un mouvement de mutation entrepris par le ministère de l’Intérieur afin d’insuffler du sang nouveau aux organes de l’administration territoriale.

– Mehdi Benatia rejoint le Bayern de Munich. Le capitaine de la sélection marocaine, Mehdi Benatia, devient le joueur arabe le plus cher avec un salaire annuel qui pourrait atteindre 5 millions d’euros. Le club allemand a annoncé être parvenu à un accord officiel avec l’administration du club de Rome afin de s’adjuger les services du milieu de défense marocain qui devrait signer un contrat avec le club bavarois pour une durée de 5 ans et un salaire allant de 4 à 5 millions d’euros.

* Rissalat Al Oumma.:

– La Fédération nationale de la santé appelle le ministre El Houcine El Ouardi à sévir contre les dérives et les dysfonctionnements constatés au sein des établissements hospitaliers et des administrations sanitaires. Dans un communiqué, la fédération estime que le dernier mouvement de mutations et de révocations au sein du ministère de la Santé n’a pas touché ceux qui sont responsables des dysfonctionnements dont souffre le secteur.

– Les employés du Tramway de Rabat-Salé protestent: les chauffeurs et les contrôleurs du tramway ont porté le brassard pour attirer l’attention sur leurs conditions de travail difficiles et réclamer la réalisation de leurs revendications dont en premier la hausse de leurs salaires et la diminution des heures de travail.

– Accord de pêche: Le secrétaire général du Syndicat national des officiers de la pêche hauturière, Abderrahman El Yazidi, juge nécessaire que le gouvernement assume sa responsabilité dans la protection des ressources halieutiques selon des conditions claires fixant aux pêcheurs étrangers les modalités de pêche dans les eaux territoriales marocaines sur la base de lois régissant le contrôle, le suivi, les sanctions et la fixation de la durée.

* Bayane Al Yaoum.:

– Les Qataris ouvrent leurs marchés aux produits alimentaires marocains. Le ministre des Finances du Qatar, récemment en visite au Maroc, a affirmé que son pays envisage d’importer des produits alimentaires marocains et d’investir dans le secteur agricole au Maroc.

– Maroc-UE: Le Maroc dément les informations ayant circulé à propos d’une prétendue volonté de retarder l’accès des navires européens aux eaux territoriales marocaines. Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a souligné le caractère « infondé » et « étonnant » des informations faisant état de la volonté du Maroc de ralentir l’adoption de l’accord de pêche Maroc-UE.

– Des responsables palestiniens considèrent le soutien que leur apporte le Maroc, Roi et peuple, comme un acquis renforçant la résistance du peuple palestinien sur ses terres en vue de l’édification d’un Etat palestinien avec pour capitale Al Qods. Ce témoignage de reconnaissance a été exprimé en marge des entretiens qu’a eus une délégation du Parti du progrès et du socialisme (PPS) avec plusieurs responsables palestiniens.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

– Doléances des bénéficiaires d’un lotissement à Al Hoceima: Après les Hautes instructions royales pour diligenter une enquête, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a commencé à entendre des responsables du projet du lotissement Madinat Bades à Al Hoceima. Des éléments de la BNPJ spécialisés dans les crimes financiers enquêtent depuis lundi sur cette affaire.

* Al Khabar.:

– M. Akhannouch souligne le caractère « infondé » et « étonnant » des informations faisant état de la volonté du Maroc de ralentir l’adoption de l’accord de pêche. Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a affirmé que le Maroc est toujours disposé à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne, dont la date a été fixée au 10 septembre prochain et ce, dans le cadre de l’accord de pêche qui se trouve actuellement dans sa phase finale d’adoption.

– Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) donne son avis sur la loi relative aux banques islamiques. Cette mesure intervient après que la Chambre des conseillers ait soumis pour avis au CESE le projet de loi relatif aux établissements de crédits et organismes assimilés.

– L’encours des réserves internationales nettes s’est renforcé de 13,9 pc à fin juillet 2014, en glissement annuel, pour atteindre 172 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué Bank Al Maghrib (BAM) dans sa revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière pour le mois d’août 2014.

*L’Opinion.:

– Le « Huffington Post » met en avant le « sage leadership » de SM le Roi, initiateur de réformes « avant-gardistes ». Le quotidien américain à grand tirage le « Huffington Post » a mis en avant, lundi, le « sage leadership » de SM le Roi Mohammed VI qui a initié depuis Son accession au trône des « réformes avant-gardistes, en étant à l’écoute des aspirations des citoyens ». « A la différence des pays de la région, le Maroc, sous le leadership et l’impulsion de SM le Roi, s’est engagé, bien avant le printemps arabe, sur la voie des libertés civiques et du progrès », a fait observer le journal américain dans une analyse intitulée « 15 ans de sage leadership au Maroc », signée Ahmed Charai, éditeur et membre du conseil d’administration de plusieurs thinks tanks américains.

– La RAM renforce ses services en Amérique latine par un accord d’interligne avec le brésilien GOL Linhas Areas Intelligentes. La Royal Air Maroc (RAM) et la compagnie brésilienne GOL Linhas Aéreas Inteligentes ont signé, récemment, un accord d’interligne qui offre de nouvelles possibilités de connexions aux voyageurs entre le Maroc, d’une part, et le Brésil et l’Amérique latine, d’autre part, a annoncé la compagnie nationale. Aux termes de cet accord entré en vigueur depuis la mi-août, les passagers peuvent réserver sur un seul billet des vols opérés par les deux compagnies tout en bénéficiant des services d’enregistrement d’un bout à l’autre du voyage ainsi que du transfert automatique des bagages sur les vols passant par les aéroports de Sao Paolo ou de Casablanca, précise la compagnie nationale dans un communiqué.

*Libération.:

– Aziz Akhannouch veut promouvoir la consommation intérieure des produits de la mer. Après le lancement de la campagne publicitaire « Hout Bladi » en décembre dernier, le département d’Akhannouch organise à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 31 du mois courant la Fête de la sardine dans certains ports du Royaume dans le but de promouvoir les sardines marocaines et de sensibiliser les consommateurs à leurs bienfaits nutritionnels. Un objectif louable auquel les professionnels du secteur n’adhèrent néanmoins pas. En effet, leurs appels au boycott de ces festivités se sont succédé avant même le lancement de cet évènement. Ils réclament, dans des déclarations à « Libération », la publication d’un bilan de la campagne publicitaire Hout Bladi qui avait ciblé les médias (télé, radio, presse écrite) et l’affichage « en puisant sans compter dans les deniers publics », et s’interrogent sur l’utilité d’encourager la consommation des produits de la mer « alors que leurs prix sont devenus hors de portée de beaucoup de bourses ».

– Les accidents font perdre 14 milliards de DH au Maroc. A en croire les dernières statistiques du ministère de l’Equipement et des transports, les routes marocaines ne continuent pas d’être si « dévastatrices » que ça avec des baisses enregistrées ici et là. Les indicateurs relatifs à la sécurité routière semblent afficher une certaine amélioration au cours du mois de juillet dernier ainsi que durant les sept premiers mois de l’année. Cependant, si ledit département affiche un optimisme de bon aloi, des chiffres alarmants viennent contrecarrer ce « coup d’accordéon ». En effet, 986 accidents de la route consignés du 11 au 17 août courant ont fait pas moins de 19 morts et 1.339 blessés, dont 72 grièvement.

*Al Bayane.:

– Lettre de cadrage du projet de loi des finances 2015: Le budget 2015 s’inscrit dans la continuité. La lettre de cadrage du projet de loi des finances 2015 n’apporte aucune nouveauté et ses orientations s’inscrivent dans la continuité des budgets précédents, en l’occurrence ceux de 2014 et 2013. Néanmoins, les débats à venir pourraient changer les choses et fixer les priorités. La note de cadrage reconduit aussi les objectifs majeurs de la loi des finances actuelle, à savoir la maîtrise des dépenses et la réduction du déficit budgétaire.

– La visite de la délégation du PPS dans les territoires palestiniens se poursuit. La délégation du Parti du progrès et du socialisme s’est entretenue, lundi à Ramallah, avec les responsables de plusieurs gouvernorats palestiniens et a procédé à des visites sur le terrain. Dans ce cadre, la délégation conduite par le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, s’est entretenue avec le gouverneur de Naplouse, Akram Rajoub, qui a vivement salué la visite de la délégation marocaine, mettant en exergue l’importance de telles initiatives dans le soutien à la cause palestinienne et son rôle salutaire pour briser l’embargo israélien imposé aux territoires palestiniens.

* Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Le Centre national de transfusion sanguine tire la sonnette d’alarme: Le Maroc ne disposait que de 5.328 poches de sang vendredi dernier, ce qui représentait l’équivalent d’une consommation de 5 jours. Le Maroc est loin de la moyenne recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) selon laquelle 3 pc de la population doit se mobiliser afin de disposer d’un stock confortable.

– Accord de pêche: La réunion mixte Maroc-Union européenne maintenue pour le 10 septembre prochain. Qualifiant d’infondées et d’étonnantes certaines informations évoquant la volonté du Maroc de ralentir l’adoption de l’accord de pêche Maroc-UE, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a indiqué, dans un communiqué, que le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-UE, dont la date a été fixée, à la demande de la partie européenne, au 10 septembre 2014.

– Administration territoriale: Installation de nouveaux agents d’autorité dans plusieurs régions du Royaume. Des agents d’autorité nouvellement nommés ou affectés, dans le cadre du mouvement opéré récemment par le ministère de l’Intérieur, ont été installés lundi dans leurs nouvelles fonctions en vue d’insuffler du sang nouveau à plusieurs unités de l’administration territoriale du Royaume.

– Opération « Marhaba 2014 », phase retour: toutes les dispositions sont prises pour sa réussite. Le retour des MRE aux pays d’accueil se déroule dans de très bonnes conditions grâce à la coordination entre les différents intervenants, avec des méthodes adéquates et efficaces concrétisées par la séparation des flux et la mise en service de la nouvelle gare maritime des piétions, a affirmé le sous-directeur régional de la douane, responsable de la gare maritime de Tanger-Med. (Entretien).

* L’Economiste.:

– Investissement: les entreprises tentent de relancer la machine. Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) contribue moins fortement à la croissance. En revanche, c’est le secteur le plus dynamique en matière d’investissement. Cela dit, la tendance n’est pas identique dans tous les secteurs. Les industries et les opérateurs dans l’électricité, l’eau et le gaz ont relevé leur endettement bancaire, tandis que le mouvement est fortement inverse dans l’hôtellerie, la restauration, le transport et la communication.

– Enseignement supérieur: l’évaluation peut-elle accrocher ? La loi instituant l’Agence d’évaluation et de garantie de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a enfin été publiée au Bulletin officiel. Le challenge est maintenant de recruter des évaluateurs qui éviteront le piège de la complaisance envers les établissements d’enseignement et autres centres de recherche à cause d’une éventuelle proximité. Pour évaluer l’enseignement supérieur, les experts de l’Agence sont appelés à effectuer des visites au sein des établissements concernés, travailler sur des documents ou encore réaliser des entretiens avec le corps enseignant ou le personnel d’une institution.

Casablanca: C’est parti pour le terminal de croisière. L’Agence nationale des ports (ANP) vient de lancer l’appel d’offres pour les travaux de réalisation du nouveau terminal de croisière au port de Casablanca qui sera livré dans 24 mois, pour un coût global de 430 millions de DH.

* Aujourd’hui le Maroc.:

Ecoles privées et missions étrangères soumises à l’évaluation. Quelques semaines après l’installation du Conseil supérieur de l’éducation, l’Agence d’évaluation de l’enseignement supérieur voit le jour. Fait marquant, le champ d’action de la nouvelle agence couvrira, outre les universités publiques, les écoles privées et les instituts de formation étrangers. L’Agence sera dirigée par un conseil d’administration présidé par le chef de gouvernement ou l’autorité gouvernementale habilitée à le faire.

– Pêche: Les marées sont favorables. Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à plus de 3,344 milliards de DH à fin juillet 2014, soit 646.323 tonnes, enregistrant ainsi une stabilité en termes de poids et une hausse de 4 pc en valeur par rapport à la même période de l’année précédente, selon le rapport mensuel des statistiques de la pêche côtière et artisanale publié par l’Office national des pêches au titre du mois de juillet 2014..

Mouvement de redéploiement à l’échelle nationale: L’Intérieur installe de nouveaux agents. De nouveaux noms sont désormais à la tête de plusieurs unités de l’administration territoriale du Royaume. Des agents d’autorité ont rejoint leur fonction lundi sur ordre du ministère de l’Intérieur qui procède à un nouveau redéploiement dans les provinces de Taza, Safi et Marrakech. Serait-ce une première traduction sur le terrain du nouveau concept de l’autorité prôné par SM le Roi Mohammed VI

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,