Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Marrakech accueille Mawazine pour dire non au terrorisme
Actualités du Maroc » Culture, Société » Marrakech accueille Mawazine pour dire non au terrorisme

Marrakech accueille Mawazine pour dire non au terrorisme

Par: le lundi, mai 30, 2011

BharatiTouchée par un attentat terroriste sur la place Jemaa El Fna le 28 avril dernier, Marrakech a accueilli Mawazine, dimanche 29 mai 2011, pour dire non au terrorisme. Exceptionnellement cette année, le festival rbati dont Chakira a apportée la dernière note samedi soir, a décidé d’exporter une scène vers la ville ocre, question de « rendre hommage à la mémoire des victimes de l’attentat du 28 avril 2011, en signe de soutien à leurs familles et à la ville de Marrakech » comme l’ont expliqué les responsables de Maroc Culture, l’association conceptrice de Mawazine. Les bénéfices du concert devaient revenir aux familles des victimes marocaines et étrangères.

Plusieurs artistes programmés à Mawazine ont ainsi accepté de se produire gratuitement devant un de nombreux spectateurs dont beaucoup portaient des teeshirts avec l’inscription « I love Marrakech ». Ainsi Nass El Ghiwane, Safy Boutella , Sapho, Idir, Hindi Zahra, Mory Kante, la troupe indienne Bharati, Fnaïre, Haja Hamounia, Quincy Jones et ses musiciens, Saïda Charaf mais aussi Houssein Jasmi ont répondu présents.

« Quant l’attentat de Marrakech a eu lieu on a craint que des artistes ne se désistent mais ils ont non seulement confirmé leur participation à Mawazine, mais certains ont même émis l’idée d’en faire plus. C’est ainsi qu’on a jugé utile d’organiser ce concert a affirmé Aziz Daki, directeur artistique du festival Mawazine.

Parmi les invités de marque figurait Frédérice Mitterrand, ministre français de la Culture et de la Communication : « Je suis présent à Marrakech afin de célébrer demain l’anniversaire des dix ans de l’inscription de la place Jamaa Fna au patrimoine mondial de l’Unesco. Je tenais particulièrement à être là ce soir à l’occasion de ce concert auprès d’artistes qui sont mes amis comme Sapho ou encore Nass El Ghiwane que j’ai eu le plaisir de décorer (Chevaliers des arts et des lettres) à Fès et qui ont décidé de dire non au terrorisme » a-t-il déclaré au micro de Menara. Une célébration à Jemâa Fna à la résonance particulière.

Si les raisons de ce concert sont évidemment compassionnelles, elles sont aussi politiques et économiques, car il s’agissait clairement de montrer au monde à travers la vitrine qu’offre le plateau Mawazine avec des mégastars comme Quincy Jones et Lionel Richie, que « le pays refuse de céder à l’obscurantisme, et que les touristes peuvent visiter le Maroc sans grande inquiétude, puisque des événements de l’envergure d’une scène Mawazine sont possibles sans incidents » comme l’expliquait un jeune étudiant présent parmi le public. Il est en outre question pour Maroc culture de répondre à ses détracteurs qui jugent le festival déconnecter de la réalité des Marocains.

Source: menara.ma

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article