Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Marrakech se dote d’un Centre d’écoute et de prévention des enfants abandonnés
Actualités du Maroc » Société » Marrakech se dote d’un Centre d’écoute et de prévention des enfants abandonnés

Marrakech se dote d’un Centre d’écoute et de prévention des enfants abandonnés

Par: le vendredi, juillet 2, 2010

Un Centre d’écoute et de prévention des enfants abandonnés, projet pilote à l’échelle nationale, a été lancé jeudi à Marrakech grâce à une initiative de l’antenne locale de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance (LMPE) en partenariat avec l’UNICEF.

Marrakech se dote d'un Centre d'écoute et de prévention des enfants abandonnés Ce projet, d’un budget estimé à 100.000 dollars alloué par un bailleur de fonds suédois, s’attaque à la problématique de l’abandon des enfants issus de mères célibataires, à travers notamment la sensibilisation, l’accompagnement et la prévention.

Ledit projet cible à la fois les jeunes femmes en état de grossesse et les jeunes filles évoluant dans des établissements scolaires à risque, a confié à la MAP la présidente de l’antenne de Marrakech de la LMPE, Mme Lamia Lazrak Chraïbi.

Et d’ajouter que l’objectif du Centre consiste à arriver, dans un premier temps, à accompagner les jeunes femmes en état de grossesse pour qu’elles envisagent une autre possibilité que l’abandon de leurs enfants et à sensibiliser les jeunes filles à cette problématique.

Elle a également fait savoir que des statistiques sur les enfants abandonnés au niveau régional seront établies à la fin de chaque trimestre et communiquées au niveau central, à l’UNICEF et aux médias.

Pour sa part, le représentant de l’UNICEF au Maroc, M. Aloys Kamuragiye, a qualifié cette initiative d' »extrêmement importante » dans la mesure où la mission du Centre, qui s’occupait jusque là que de la prise en charge des enfants abandonnés, a été élargie à la composante de la prévention.

« Si on veut éradiquer le problème de l’enfance abandonnée, il faut impérativement, outre la prise en charge, développer le volet de la prévention », a-t-il dit, réaffirmant le soutien de l’UNICEF à ce genre d’initiative.

Après avoir signalé que les entités qui s’occupent de la prise en charge des enfants abandonnés sont des institutions de la société civile disposant de ressources tant financières, matérielles qu’humaines très limitées, M. Kamuragiye a souligné à cet égard la nécessité d’investir beaucoup plus dans la prévention dans la mesure où, au fil des années, lesdites entités ne pourront plus faire face à la prise en charge de ces enfants.

Association reconnue d’utilité publique, la LMPE, placée sous la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Amina, mène plusieurs actions tendant notamment à assurer la protection sociale de l’enfance et plus particulièrement celle des enfants abandonnés.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,