Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Marrée humaine à Rabat pour soutenir Gaza et appeler à l’arrêt de l’agression israélienne
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Marrée humaine à Rabat pour soutenir Gaza et appeler à l’arrêt de l’agression israélienne

Marrée humaine à Rabat pour soutenir Gaza et appeler à l’arrêt de l’agression israélienne

Par: le lundi, juillet 21, 2014

Rabat – Des milliers de Marocains ont envahi, dimanche, le centre de Rabat pour exprimer leur soutien à Gaza et appeler l’arrêt immédiat de l’agression israélienne, qui a coûté la vie à plus de 400 Palestiniens, en majorité des civils, dont près d’un tiers sont des femmes et des enfants, selon les services d’urgences palestiniens et les organisations de défense de droits de l’Homme.

6832978-10441343

A 11 h, sous un soleil de plomb, un imposant cortège où flottaient des drapeaux marocains et palestiniens, s’est engagé sur la place Bab El Had avant d’envahir les boulevards Hassan II et Mohammed V en scandant des slogans fustigeant la politique israélienne et soutenant le peuple palestinien désarmé : « Israël criminel« , « solidarité avec Gaza« , « Palestine libre »…

La marée humaine, qui s’est déversée sur le centre-ville de la capitale, a également brandi des pancartes sur lesquels on pouvait lire « Israël ment », « Israël, Etat terroriste », « Empêchons le génocide à Gaza ».

« A travers cette marche nationale, le peuple marocain tient à réaffirmer qu’il est concerné et adhère pleinement à la libération de la Palestine », a affirmé dans une déclaration à la presse Khaled Sefiani, le coordonnateur du « groupe d’action nationale de soutien à l’Irak et à la Palestine », organisateur de cette marche conjointement avec l’Association marocaine de soutien à la lutte du peuple palestinien (AMSLP).

« Elle est une belle illustration de la solidarité et du soutien constants du peuple marocain, toutes catégories confondues, avec ses frères Palestiniens dans leur épreuve pénible », a déclaré M. Sefiani, ajoutant qu’il s’agit là d’un message de solidarité et de soutien envers le peuple palestinien et d’un acte de dénonciation des agressions perpétrées contre la Palestine.

Marrée humaine à Rabat pour soutenir Gaza et appeler à l’arrêt de l’agression israélienne
En fait, ce message a été porté par toutes les familles, pères, mères et enfants, qui ont rejoint cette manifestation des différentes villes du Maroc.

Ainsi, des manifestants ont bravé la chaleur dans ce mois sacré de Ramadan pour mettre le cap vers Rabat afin de démontrer le consensus national autour de la cause palestinienne et contre les agressions israéliennes ignobles sur la bande de Gaza.

« C’est la moindre des choses. On ne peut pas rester les bras croisés alors que nos frères sont massacrés au quotidien par la machine de guerre sioniste », a souligné Mohamed d’Oujda.

Même son de cloche chez Kaltoum de Tétouan: « Le peuple palestinien frère nous doit plus que ça. On ne peut pas se contenter de regarder la télévision qui diffuse à longueur de journées les images des massacres israéliennes dans la bande de Gaza ».

Le temps est ainsi à l’unité. Des politiciens, des syndicalistes, des associatifs mais également de simples citoyens ont battu le pavé, le coude dans le coude, pour réaffirmer la position inébranlable du peuple marocain de soutien à la cause palestinienne et de dénonciation des pratiques israéliennes.

Sur le plan officiel, le ministère des affaires étrangères et de la coopération a appelé, samedi, à l’arrêt immédiat de l’agression israélienne « inacceptable et injustifiée » contre Gaza.

Le Maroc « qui suit avec grande préoccupation » l’escalade militaire israélienne contre le peuple palestinien désarmé, avait condamné avec force l’agression menée depuis 12 jours par les forces d’occupation israéliennes contre Gaza et qui avait fait plusieurs morts et provoqué la destruction de maisons de Palestiniens et de leurs biens.

Marrée humaine à Rabat pour soutenir Gaza et appeler à l’arrêt de l’agression israélienne

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,