Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Mawazine fête ses dix ans

Mawazine fête ses dix ans

Par: le mercredi, avril 13, 2011

mawazine et les fetesShakira, Joe Cocker, Yusuf Islam (Cat Steven), Lionel Richie, Quincy Jones ou encore Roger Hodgson (Supertramp). L’affiche a de quoi faire pâlir les plus grands festivals, pas Mawazine qui fêtera ses dix ans du 20 au 28 mai 2011. Dévoilée lors d’une conférence de presse donnée mardi 12 avril à Skhirat, la programmation est, comme chaque année, gigantesque.

Outre les méga-stars citées plus haut les rbatis pourront apprécier des grosses pointures de la musique orientale comme Kadem Saher ou Nawal Zoghbi, des monstres africains comme Salif ou Tiken Jah, des stars marocaines comme Abdelouhab Doukkali ou Izanzaren, de parfait inconnus pour le public marocain comme le mongolien Egschligen.

Qui plus est, expositions, fanfares, danses, ateliers se succéderont sur les 8 scènes et dans la rue. Bref des rythmes du monde à profusion. Trop pour certains. C’est ainsi que la conférence a été marquée par la présence de trois personnes venues relier un appel lancé sur Facebook demandant l’annulation du festival. « Où est l’argent du peuple? ». Réponse :« Mawazine et les fêtes » pouvait-on lire sur des pancartes brandies à l’entrée de la salle où devait avoir lieu la conférence.

Interpelés à de multiples reprises sur le sujet, les organisateurs – après avoir insisté sur l’importance économique d’un tel événement culturel – ont souligné que le festival était essentiellement financé par des fonds privés, notamment la billetterie dont le volume a considérablement évolué ces dernière années, rappelant que les fonds publics ne représentaient que 6% du budget global, un financement public présenté comme « raisonnable et conforme à la moyenne » des autres festivals nationaux.

LE PROGRAMME

CONCERTS
La scène internationale sera cette année encore très bien représentée, puisque le festival accueillera d’immenses stars. Pop, jazz, soul, funk…toutes les musiques occidentales seront représentées avec brio sur la scène internationale de l’OLM Souissi. Des légendes mondiales de la musique telles que Shakira, Yusuf Islam, Joe Cocker, Lionel Richie, Quincy Jones, Earth, Wind and Fire ou encore Kanye West s’y produiront.
Les amateurs de la musique orientale se donneront rendez-vous sur la scène orientale de Nahda où une dizaine de stars arabes venant du Liban, de l’Egypte, de la Tunisie, de l’Irak célébreront l’amour, la paix et la beauté. Des pointures comme Kadem Saher, Saber Robaï, Mayada El Hannaoui, Rashed Al Maged, Carole Samaha, Hussein Jasmi, Amr Diab… y côtoieront des artistes marocains au rayonnement international tels que le grand Abdelwahab Doukkali, Jannat, Hasna Zalagh et Asmaa Lamnaouar.
De l’autre côté de la capitale, la scène du Bouregreg offrira un voyage au cœur de l’Afrique, du Mali au Sénégal et à la Côte d’Ivoire,en passant par la République Démocratique du Congo, le Nigéria, pour s’échoir dans un pays lointain mais si proche au vu des racines communes : la Jamaïque. Youssou N’dour, Salif Keita, Tiken Jah Fakoly, Femi Tuki, Ernest Ranglin, Staff Benda Bilili… Les artistes ambassadeurs de la musique africaine se donneront la réplique pour faire vibrer la scène du Bouregreg de leurs rythmes endiablés.
Le voyage musical à travers les sonorités et mélodies du Maroc sera ponctué par les prestations des stars de la chanson marocaine telles que Latifa Raâfat, Noaaman Lahlou, Ihssan Rmiki, Touria Hadraoui, Jbara, Moustapha Bakbou, Rachid Berriah, Hatim Amor, Izanzaran, Oudaden, Saïd Sanhaji, Saïda Charaf, Rachida Talal, Ithran, Aflak…et d’autres.
Coté musiques urbaines: Hoba Hoba Spirit, Rebab Fusion, N’hass… Maroc Cultures réitère l’expérience en L’Mouja qui clôturera le festival. Dédié à la nouvelle scène marocaine, un concert de 8 heures non-stop est prévu pour clôturer cette édition. Quelques grands noms de la nouvelle scène s’y produiront à l’instar de Komy, Nacer Megri, Yassin Beniaz, Braml’’z…
Plusieurs autres artistes, tout aussi connus à l’échelle internationale, seront également de la partie à l’instar de Roger Hodgson, du célèbre groupe Supertramp, accompagné du prestigieux Orchestre Symphonique Royal Marocain, Idir, Julian Marley, Cristina Branco, Arshad Ali Khan, Hindi Zahra…Deux soirées DJ enflammeront le dancefloor rbati et viendront clôturer les concerts des têtes d’affiche le samedi 21 et le samedi 28 mai.

CREATIONS ORIGINALES
Cette 10ème édition présente une création qui reprend, avec de nouveaux arrangements, une grande partie du riche patrimoine des années 70 du mythique groupe marocain Nass El Ghiwane. Ce travail sera l’œuvre du musicien compositeur algérien Safy Boutella, avec la participation de l’auteur compositeur interprète marocaine Saida Fikri et l’un des plus grands bassistes au Monde, Victor Wooten. Roger Hodgson, fondateur, compositeur et voix unique de Supertramp se produira dans un concert inédit, en compagnie de l’Orchestre Symphonique Royal.
Une rencontre autour de l’espoir et de la paix réunira pour la création d’une chanson, Quincy Jones et le producteur marocain de renommée internationale Nadir Kayat, plus connu sous le nom de RedOne. La chanson dont le titre est « Boukra » sera accompagnée d’un clip,verra la participation de chanteurs et chanteuses de l’ensembledes pays arabes et aura pour thème, l’espoir dans l’avenir et la paix. Les recettes de la vente de la chanson et du clip iront à des associations de protection des enfants dans les pays arabes. Il s’agit du projet de production le plus important qu’a coproduit l’Association Maroc Cultures à ce jour.

Source: menara.ma

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , ,