Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Mini-remaniement gouvernemental dirigé par le Premier ministre
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Mini-remaniement gouvernemental dirigé par le Premier ministre

Mini-remaniement gouvernemental dirigé par le Premier ministre

Par: le jeudi, juillet 30, 2009

Mini-remaniement gouvernemental dirigé par le Premier ministreLe roi Mohammed VI a nommé mercredi trois nouveaux ministres et un secrétaire d’Etat dans le cadre d’un mini-remaniement du gouvernement dirigé par le Premier ministre Abbas El Fassi, a-t-on appris de source officielle.

Mohand Laenser, Bensalem Himmich, Moncef Belkayat et Mohammed Ouzzine ont été nommés respectivement ministre d’Etat (sans portefeuille), ministre de la Culture, ministre de la Jeunesse et des sports, et secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération.
Mohand Laenser est le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), parti auquel appartient également Mohammed Ouzzine.
Bensalem Himmich est philosophe, romancier et appartient à l’Union socialiste des forces populaires (USFP, gauche modérée). Il remplace au ministère de la Culture Touriya Jabrane, du Rassemblement national des indépendants (RNI).
A la Jeunesse et aux sports, Moncef Belkayat (proche du RNI) succède à une femme, Nawal El Moutawakil (RNI), qui préside la commission du Comité international olympique (CIO) chargé d’évaluer les villes candidates aux JO 2016.
Selon les analystes, l’entrée de deux membres du MP au gouvernement de M. El Fassi (secrétaire général du parti nationaliste de l’Istiqlal) devrait assurer à celui-ci le soutien du parti berbériste, fort de 42 députés (sur 325).
Le Premier ministre ne disposait plus de la majorité à la Chambre depuis le passage à l’opposition des 46 élus du Parti authenticité et modernité (PAM), en mai.
Le secrétaire général du PAM Mohamed Cheikh Biadillah avait alors expliqué que plusieurs de ses candidats aux élections communales du 12 juin avaient éprouvé des difficultés pour faire valider leurs candidatures par des préfectures, qui relèvent du ministère de l’Intérieur.
Le PAM a été fondé en 2008 par l’ancien ministre délégué à l’Intérieur Fouad Ali El Himma, un ami de Mohammed VI. Au lendemain de la défection du PAM, le roi avait toutefois renouvelé sa confiance à Abbas El Fassi.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,