Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Mme Baddou: Le ministère adopte une politique sociale dans la prise en charge médicamenteuse des maladies incurables
Actualités du Maroc » Santé » Mme Baddou: Le ministère adopte une politique sociale dans la prise en charge médicamenteuse des maladies incurables

Mme Baddou: Le ministère adopte une politique sociale dans la prise en charge médicamenteuse des maladies incurables

Par: le jeudi, octobre 20, 2011
La ministre de la Santé, Yasmina Baddou, a indiqué mercredi que son département adopte une politique sociale dans le domaine de la prise en charge médicamenteuse des maladies incurables prévoyant entre autres des exonérations fiscales pour les médicaments utilisés dans leur traitement.

yassmina baddouMme Badou, qui répondait à une question orale à la Chambre des représentants sur la cherté des médicaments, a souligné que le plan d’action élaboré par son département vise à mettre en oeuvre une véritable politique médicamenteuse, endossée par tous les partenaires, ainsi qu’une réelle politique pharmacologique axée en particulier sur le recours aux médicaments génériques.

Ce plan concerne aussi la révision des décrets sur les prix des médicaments fabriqués au Maroc et ceux importés, à travers l’élaboration d’un nouveau système de fixation des prix des médicaments, en concertation avec les professionnels et tous les intervenants dans ce domaine.

La ministre a ajouté que ces mesures ont contribué à une diminution immédiate des prix de plus de 315 médicaments, précisant que d’autres réductions sont en signature et concernent notamment des médicaments pour le traitement du diabète, de l’ulcère, des antibiotiques et du cancer.

Des mesures ont été également prises pour encourager l’utilisation des médicaments génériques, a-t-elle dit, évoquant le projet de création d’une Agence nationale de médicaments en tant qu’organe de réglementation chargé de l’application, du suivi et de l’évaluation de la politique pharmacologique, et d’un Observatoire national de suivi des prix des médicaments.

S’agissant de la création d’un Fonds de soutien aux maladies incurables, elle a exprimé son adhésion à ce projet, mettant l’accent sur l’ouverture de 9 centres d’oncologie à travers les différentes régions du Royaume, en plus de la mise à disposition gratuite des médicaments, pour une enveloppe budgétaire de l’ordre de 60 millions de dhs en 2010, dans le cadre du plan d’action national de lutte contre le cancer en partenariat avec l’Association Lalla Salam de lutte contre le cancer.

Mme Baddou a également passé en revue les mesures prises par son département pour venir en aide aux patients atteints de graves maladies comme l’insuffisante rénale, le diabète, l’hépatite B et l’hypertension, à travers l’acquisition d’équipements modernes, la distribution gratuite des médicaments et le soutien aux laboratoires, en partenariat avec d’autres intervenants et les associations caritatives.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,