Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Mondial-2014 (Belgique-Algérie J-1) : les supporters algériens enflamment Belo Horizonte
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Mondial-2014 (Belgique-Algérie J-1) : les supporters algériens enflamment Belo Horizonte

Mondial-2014 (Belgique-Algérie J-1) : les supporters algériens enflamment Belo Horizonte

Par: le mardi, juin 17, 2014

Belo Horizonte (Brésil) – A un peu plus de 24 heures du match Belgique-Algérie, prévu mardi à Belo Horizonte dans le cadre du Mondial-2014 de football, la pression monte crescendo dans le camp des supporters algériens qui ont créé une folle ambiance dans la ville brésilienne.
6730781-10287650
Arrivés par groupes depuis dimanche, ces inconditionnels des Verts, munis de toute la panoplie du parfait supporter (maillot, drapeau, serre-poignet, vuvuzela, casquette ou chapeauà), sillonnent les rues de Belo Horizonte comme s ils étaient « at home », à Bab El-Oued (Alger), dans le quartier oranais d El-Hamri ou sur le Cours de la Révolution d Annaba.

Au total, ils seront près de 4000 supporters dans les travées du stade Mineirao, où évolue le club de Cruzeiro, à encourager les coéquipiers de Sofiane Feghouli face aux Diables rouges belges. 2000 de ces supporters ont fait le déplacement avec Touring voyages Algérie (TVA) et 240 transportés à titre gracieux par Mobilis, l opérateur national de téléphonie mobile.

Joignant l utile à l agréable, ces supporters, venus des quatre coins du pays mais aussi d Europe, ressentent la pression du jour J mais ne veulent pas se laisser emporter pour ne pas « gâcher » ces journées inoubliables de coupe du Monde.

Belo Horizonte (Brésil) – A un peu plus de 24 heures du match Belgique-Algérie, prévu mardi à Belo Horizonte dans le cadre du Mondial-2014 de football, la pression monte crescendo dans le camp des supporters algériens qui ont créé une folle ambiance dans la ville brésilienne.

« C est la première fois que je vais assister à un match de Mondial. Il ne faut donc pas se stresser à mesure que le coup d envoi de la rencontre approche. Nous essayons, moi et mes compatriotes, de prendre du plaisir avant de passer aux choses sérieuses », témoigne, à l APS, Sid Ali, un trentenaire de Constantine dont les traits faciaux laissent penser à un jeunot en train de réaliser son rêve.

Avant-goût
Dans le centre de la Vieille-ville de Belo Horizonte, le hasard a avancé de 24 heures les « hostilités » avec ce face-à-face entre supporters algériens et belges qui ont commencé à arriver au Brésil depuis le royaume.

Mis à part des échanges verbaux dans le cadre du jeu et du respect de l autre, aucun dérapage de l une ou de l autre partie n a été enregistré. « One, two, three, viva l Algérie » et « Nerebho la Belgique nwelou labess (traduire: nous battrons la Belgique pour être bien) », lancent les fans des Verts, auxquels les Diables rouges, sûrs d eux, n ont pas voulu accorder trop d importance.

« On en reparlera demain (mardi, ndlr) sur le terrain », se contentent-ils de répondre en affichant une mine de ceux qui ont confiance en leurs joueurs, coachés par l ancien international Marc Wilmots qui a construit un groupe jeune mais au fort potentiel.

Cet optimisme est partagé cependant par plusieurs Algériens qui croient, dur comme fer, à une qualification historique des hommes de Vahid Halilhodzic pour les 8es de finale du Mondial brésilien.

« Avec cette équipe et un groupe abordable (Belgique, Corée du Sud et Russie, ndlr), la qualification est dans nos cordes », estime Youcef, un commerçant de Mostaganem qui piaffe d impatience à l idée de voir l équipe nationale jouer devant ses yeux dans une coupe du Monde.

Mais d abord, les Verts doivent commencer à inscrire des buts dans une phase finale d un Mondial puis remporter au moins une rencontre, ce qu ils n ont plus réussi à faire depuis les coupes du Monde 1986 au Mexique et 1982 en Espagne, contre respectivement l Irlande du Nord (1-1) et le Chili (3-2).

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,