Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Najib Boulif : François Hollande au Maroc pour y maintenir le leadership économique de la France
Actualités du Maroc » Economie » Najib Boulif : François Hollande au Maroc pour y maintenir le leadership économique de la France

Najib Boulif : François Hollande au Maroc pour y maintenir le leadership économique de la France

Par: le lundi, avril 1, 2013

Paris : «La visite officielle du président François Hollande, prévue les 3 et 4 avril au Maroc, est cruciale pour le renforcement de la coopération franco-marocaine, aussi bien au niveau politique qu’économique»

Ainsi a affirmé Mohamed Najib Boulif, ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, lors d’un déplacement à Paris.mohamed-najib

«Cette visite est effectivement cruciale pour notre pays et permettra de renforcer davantage les liens existants qui sont des liens historiques, au niveau politique mais aussi économique», a-t-il expliqué.

Alors que la France réaffirme sa volonté de maintenir son leadership en tant que premier partenaire économique du Maroc, y compris sur le plan des échanges commerciaux où elle s’est vue, «pour des raisons conjoncturelles», légèrement dépassée par l’Espagne en 2012, le ministre Boulif s’est dit convaincu que cette visite va «relancer les échanges commerciaux, l’économie, le politique, et permettra certainement d’apporter un élan de plus à ces relations qui restent au beau fixe et sont historiques et de haute qualité».

«Le Maroc a toujours entretenu de bonnes relations avec la France et c’est réciproque», a t il ajouté rappelant que le Roi Mohammed VI a été le premier chef d’Etat étranger à avoir été reçu à l’Elysée par le président François Hollande juste après son élection en mai 2012.

Sur le plan économique, le ministre se félicite globalement des réalisations faites jusqu’ici dans le cadre de la coopération bilatérale.

Il en veut pour preuve, les deux grandes rencontres du patronat français du MEDEF avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM ) et le gouvernement pour «traiter l’ensemble des projets conjoints et en commun».

A cela s’ajoutent, dit-il «plusieurs partenariats signés au cours de cette année avec la France, surtout au niveau industriel» , dans le cadre d’une démarche de partage des chaînes de valeurs ou «ce qu’on a souvent tendance à appeler co-localisation», avec des projets entre les entreprises françaises et marocaines porteurs d’emploi à la fois au Maroc et en France.

source: Lemag
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , ,