Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
New Delhi voudrait que le Maghreb soit son tremplin vers les marchés Européens
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » New Delhi voudrait que le Maghreb soit son tremplin vers les marchés Européens

New Delhi voudrait que le Maghreb soit son tremplin vers les marchés Européens

Par: le vendredi, février 14, 2014

L’Inde, puissance émergente et troisième économie d’Asie, est déterminée à développer des relations stratégiques avec le Maroc et le Maghreb qui peuvent lui servir de tremplin vers les marchés européens, a écrit l’Agence de presse indienne Indo-Presse Service (IANS).

6325573-9540165
Dans une analyse sur la portée de la récente tournée dans la région du ministre indien des Affaires étrangères, M. Salman Khurshid, l’agence indienne y voit le symbole de l’engagement de New Delhi à aller dans sa coopération avec le Royaume du Maroc et la région d’Afrique du Nord dans son ensemble, au-delà des seules importations des phosphates ou du pétrole, pour asseoir un partenariat stratégique.

Au Maroc, où il a été reçu en audience par le Roi Mohammed VI, Khurshid s’est, en effet, félicité de l’évolution positive du niveau des relations bilatérales, notamment dans les domaines économiques et de l’investissement, à la faveur des réformes audacieuses et réussies accomplies par le Royaume, sous la conduite éclairée du Souverain.

L’Inde entend renforcer ses relations de coopération avec le Royaume du Maroc dans tous les domaines notamment économique, académique et sécuritaire ainsi qu’en matière de lutte contre le terrorisme, s’est ainsi engagé le ministre indien.

Pour IANS, la visite du chef de la diplomatie indienne, qui s’est rendu ensuite en Tunisie et au Soudan, « visait en effet à saisir les nouvelles opportunités qu’offrent ces pays et confirme une volonté d’investir de façon stratégique dans les relations bilatérales ».

La puissance émergente d’Asie est soucieuse d’explorer les nouveaux domaines de coopération économique avec les pays d’Afrique, dont le secteur pharmaceutique qui offre des opportunités prometteuse en termes de de fabrication et d’exportation, les énergies renouvelables, l’agriculture, la technologie, ou encore les textiles.

Par ailleurs, l’agence de presse indienne relève que d’autres volets de coopération ont été examinés lors de la visite de Khurshid, dont la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent, rappelant les défis que pose le terrorisme dans la région du Sahel et du Sahara.

Commentant le périple du ministre indien, le quotidien « The Times of India » y voit, quant à lui, l’expression d’une volonté de la part de New Delhi d’imprimer un élan nouveau à ses relations bilatérales avec les pays d’Afrique du Nord dans un contexte régional riches en mutations géopolitiques.

Pour que l’Inde parvienne à donner davantage de poids à son engagement dans la région, l’auteur de l’article affirme que le Maroc se présente comme un partenaire régional idéal.

A la veille de sa visite dans la région, le chef de la diplomatie indienne a déclaré à la MAP que son pays qui suit avec beaucoup d’estime les changements survenus au Maroc et considère le Royaume comme un « partenaire essentiel » en Afrique.

Les échanges économiques entre l’Inde et le Maroc ont progressé ces dernières années de manière notable pour atteindre deux milliards de dollars, selon les chiffres officiels de 2012.

Outre les phosphates et ses dérivés, les échanges bilatéraux se sont considérablement étendus à d’autres secteurs, comme les industries automobiles, chimiques, textiles, les nouvelles technologies d’information, le tourisme ou encore l’industrie pharmaceutique.

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,