Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
ONCF : 1,5 milliard DH pour la suppression et la sécurisation des passages à niveau
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » ONCF : 1,5 milliard DH pour la suppression et la sécurisation des passages à niveau

ONCF : 1,5 milliard DH pour la suppression et la sécurisation des passages à niveau

Par: le jeudi, mars 12, 2009

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a scellé des partenariats, pour un montant de 1,5 milliard de dirhams, avec plusieurs villes et divers départements ministériels pour le financement de projets visant la sécurisation des passages à niveau et la réduction de moitié de leur nombre à l’horizon 2025.
L’Office national des chemins de fer (ONCF) a scellé des partenariats, pour un montant de 1,5 milliard de dirhams, avec plusieurs villes et divers départements ministériels pour le financement de projets visant la sécurisation des passages à niveau et la réduction de moitié de leur nombre à l’horizon 2025. Un programme mis en place par l’ONCF en 2002 et revu à la hausse en 2005, prévoit la suppression de ces passages par la mobilisation d’importantes ressources afin d’améliorer la sécurité au niveau de l’intersection rail-route, indique jeudi un communiqué de l’ONCF.
Le réseau ferroviaire national compte 535 passages à niveau dont 44 gardés, rappelle la même source précisant qu’à l’horizon 2025, l’ONCF prévoit de réduire de moitié le nombre de passage à niveau (soit 250) en privilégiant les plus fréquentés, avec l’objectif dans un premier temps, de supprimer tous les passages à niveau sur les axes Settat-Casablanca-Fès et Casablanca-Jorf Lasfar à l’horizon 2011.
L’Office qui comptait 714 passages à niveau en 1986 en a supprimé au cours des 20 dernières années, 180. A partir de 2002, la cadence de suppression a connu une accélération notable puisque 130 passages ont été supprimés, soit une moyenne de 20 passages supprimés par an, rappelle-t-on.
Selon la même source, les efforts consentis par l’ONCF et les autorités locales sur certaines localités ont porté leurs fruits puisque certaines villes sont déjà décrétées « sans passages à niveau », un exemple que l’office s’active à faire valoir dans d’autres localités.
Par ailleurs, un principe est de mise dans toutes les nouvelles constructions de lignes ferroviaires, telles que Taourirt-Nador, Tanger-Nouveau Port Tanger Méditerranée : « aucun passage à niveau », un principe que l’ONCF respecte et cultive pour l’amélioration continue de la sécurité sur ses lignes.
En moyenne, il y a un passage à niveau tous les 3.500 mètres au Maroc, alors que ce ratio est d’un passage tous les 1.500 mètres en Europe occidentale et 2000 m au Maghreb, ajoute la même source.
MAP
wana

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , , , ,