Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Ouverture de festival Rawafid Azawane à Laâyoune
Actualités du Maroc » Culture » Ouverture de festival Rawafid Azawane à Laâyoune

Ouverture de festival Rawafid Azawane à Laâyoune

Par: le lundi, décembre 27, 2010

Rawafid AzawaneLe coup d’envoi de la 3-ème édition du festival international « Rawafid Azawane« , organisé à Laâyoune sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été donné vendredi soir.

Placée sous le signe « patrimoine du Sahara et airs du monde », cette manifestation de trois jours est organisée par l’association synergie Sakia El Hamra et la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, en partenariat avec le ministère de la culture, l’agence de promotion et de développement économique et social des provinces du sud et les conseils élus.

La cérémonie d’ouverture, à laquelle ont assisté notamment le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, M. Khalil Dkhil, des élus, des chefs de services extérieurs et d’autres personnalités, a été marquée par une chorégraphie exécutée par un groupe d’élèves mettant l’accent sur les valeurs de tolérance et de paix, outre des spectacles de musiques et de danse sur des rythmes hassanis.

La première journée de cet évènement s’est distinguée également par une soirée musicale animée par une palette de chanteurs et de groupe artistiques, dont Riyad Al Omor du Liban, Mustapha Adaouia de l’Egypte, Saad Al-Mjarad, le groupe de Jil-Jilala et Abderrahim Souiri du Maroc, le groupe Alzane de l’Espagne, outre les troupes locales de la musique hassanie « Assalam » et de « Mouloud Jaaba ».

Le programme de cette troisième édition prévoit deux autres soirées artistiques qui seront animées par les chanteurs libanais Farès Karam, algérien Cheb Foudel, mauritanien Ould Aliya, marocain Al-Bachir Abdou, et les groupes Nass-El-Ghiwane, Oudaden et Tihihit, outre des troupes locales.

Au menu également, un concours de la musique au profit des jeunes de moins de 20 ans, un séminaire sur l’élevage camelin et des spectacles équestres traditionnels de fantasia à la vaste place  » Oum Saad ».

Selon les organisateurs, le festival Raafid Azawane, qui vise à faire connaître les potentialités économiques et culturelles de la région de Lâayoune-Boujdour-Sakia-El Hamra à l’échelle nationale et internationale, se veut également un espace de dialogue et d’échange culturel.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,