Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Ouverture à Rabat du 6ème congrès de la femme Ittihadie
Actualités du Maroc » Politique » Ouverture à Rabat du 6ème congrès de la femme Ittihadie

Ouverture à Rabat du 6ème congrès de la femme Ittihadie

Par: le samedi, décembre 18, 2010

congrès de la femme IttihadieLes travaux du 6ème Congrès de la femme Ittihadie se sont ouverts, vendredi à Rabat, sous le signe «Militantisme féminin continu pour un Maroc uni et égalitaire», avec la participation d’environ 600 congressistes.

Plusieurs acteurs syndicaux, membres du congrès national des femmes ittihadies et représentant des délégations provinciales de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) ont pris part à la cérémonie d’ouverture de ce conclave, qui se poursuit jusqu’au 19 décembre.

Selon les organisateurs, «ce congrès se tient à une conjoncture politique particulière où plusieurs grandes causes nationales sont d’actualité: la question du Sahara, la régionalisation et ses enjeux outre les législatives de 2012 et ce qu’elles nécessitent en termes de lois et mécanismes devant faire aboutir ce rendez-vous crucial».

«L’implication de l’USFP dans cette dynamique politique fait que les organisateurs de ce conclave féminin sont appelés à faire de ce rendez-vous une base et un nouveau jalon dans le renforcement du militantisme et l’ancrage du sens de la responsabilité, adoptant en cela une approche stratégique inspirée des grandes problématiques sociétales», ajoute-t-on de même source.

Intervenant à cette occasion, le premier secrétaire général de l’USFP, Abdelwahed Radi, a souligné que ce congrès représente une étape marquante dans le parcours militant des femmes ittihadies et constitue une plus-value pour l’action du parti, en général, ajoutant que l’expérience de l’alternance consensuelle, dans laquelle l’USFP s’était activement impliqué, a beaucoup apporté au mouvement féminin à la faveur, notamment, d’un arsenal juridique confortant le statut de la femme dans la société.

Il a expliqué que l’USFP a été parmi les premières formations à avoir confié aux femmes d’importantes responsabilités partisanes, tout comme il plaidait en faveur de l’élargissement de la représentativité féminine dans les différentes instances élues.

De son côté, la coordinatrice nationale des femmes ittihadies, Mme Khadija Imlahi, a fait remarquer que ce 6è congrès vise à trouver les mécanismes adéquats pour promouvoir les potentialités féminines, au Maroc ou ailleurs, y compris les femmes séquestrées dans les camps de Tindouf.

«Nous faisons part aujourd’hui de notre détermination à poursuivre les concertations et le dialogue, au niveau de l’USFP, des autres formations de la Koutla et de la gauche, ainsi qu’avec la société civile», a-t-elle dit, ajoutant que les femmes de l’USFP sont appelées à entreprendre une série d’initiatives visant à préserver les acquis cumulés par la femme marocaine et à consacrer l’égalité homme-femme dans le processus de prise de décision.

La séance inaugurale de ce congrès a été marquée par la projection d’un documentaire retraçant les différentes étapes du parcours militant des femmes ittihadies.


Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , ,