Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Pakistan : les talibans assurent avoir tué un otage polonais
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » Pakistan : les talibans assurent avoir tué un otage polonais

Pakistan : les talibans assurent avoir tué un otage polonais

Par: le samedi, février 7, 2009

Les talibans au Pakistan ont assuré samedi à l’AFP avoir exécuté l’ingénieur polonais enlevé en septembre dans le nord-ouest du pays, mais l’ambassade de Pologne à Islamabad a indiqué qu’elle n’en n’avait pas reçu la preuve.
Les talibans au Pakistan ont assuré samedi à l’AFP avoir exécuté l’ingénieur polonais enlevé en septembre dans le nord-ouest du pays, mais l’ambassade de Pologne à Islamabad a indiqué qu’elle n’en n’avait pas reçu la preuve.
Piotr Stanczak travaillait pour la société pétrolière polonaise Geofizyka Krakow. Il avait été enlevé le 28 septembre par des hommes armés près d’Attock, à environ 110 kilomètres à l’ouest d’Islamabad, non loin des zones tribales où l’armée affronte des talibans pakistanais alliés à leurs pairs afghans et à Al-Qaïda. Ses deux chauffeurs et ses garde du corps avaient été abattus sur place.Le Premier ministre polonais Donald Tusk avait annoncé vendredi soir que son gouvernement ne paierait pas de rançon, à l’expiration de l’ultimatum des talibans. »Nous avons décapité l’ingénieur polonais parce que son gouvernement n’a pas voulu accéder à nos demandes, et nous ne livrerons pas son corps », a déclaré à l’AFP un commandant des talibans, dans un entretien téléphonique depuis un lieu inconnu. Il n’a pas souhaité livrer son nom mais revendique régulièrement des actions des talibans pakistanais. »Nous avons appris que les talibans annonçaient son exécution mais nous n’avons reçu aucune preuve, nous n’avons aucune confirmation officielle, nous ne pouvons donc pas confirmer sa mort », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’ambassade de Pologne à Islamabad, Piotr Adamkiewicz. »Nous travaillons pour tenter de confirmer cette information et la famille de M. Stanczak est déjà avertie », a-t-il ajouté.Des responsables des services de sécurité pakistanais ont confirmé à l’AFP que les talibans avaient annoncé avoir exécuté leur otage, mais ont également indiqué ne pas en avoir la preuve.Les insurgés islamistes avaient demandé la libération de six des leurs détenus dans des prisons pakistanaises mais le Premier ministre polonais avait annoncé vendredi soir que son gouvernement ne paierait pas de rançon en échange de l’ingénieur. »Le gouvernement polonais ne paie jamais de rançons », avait déclaré M. Tusk à la presse, alors qu’un ultimatum, repoussé mercredi de 48 heures par les ravisseurs de l’ingénieur, expirait vendredi soir.Dans une vidéo reçue à la mi-octobre par des médias pakistanais et polonais, Piotr Stanczak avait appelé à la libération des talibans emprisonnés par le gouvernement pakistanais. »Je suis entre les mains des talibans pakistanais (…). Je demande à tous ceux qui me regardent et m’écoutent, dont les Polonais, de faire pression sur le gouvernement (pakistanais) et libérer ceux (des talibans) qui sont en prison », avait déclaré l’ingénieur en polonais, puis en anglais.Lundi, un haut responsable américain de l’ONU a été enlevé à Quetta, capitale de la province du Baloutchistan, dans le sud, non loin également de la frontière afghane et des bases arrières des talibans et d’Al-Qaïda au Pakistan.John Solecki, chef de l’antenne du Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) au Baloutchistan a été kidnappé par des hommes armés qui ont ouvert le feu sur sa voiture et tué son chauffeur. Son enlèvement n’a pas encore été revendiqué.
AFP
wana

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , ,