Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Des pesticides dans les crèmes blanchissantes bon marché
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Des pesticides dans les crèmes blanchissantes bon marché

Des pesticides dans les crèmes blanchissantes bon marché

Par: le jeudi, juillet 11, 2013

«Les crèmes blanchissantes sont de puissants dépigmentants et leur utilisation détériore dangereusement la qualité de la peau, la rend très fine et donc très sensible, atrophie les vaisseaux sanguins, et ont un effet rebond important dans le sens que la peau recule en cas d’arrêt de l’application de la crème».creme2

Ainsi décrit, un dermatologue de Casablanca, les effets dangereux, des crèmes blanchissantes en général, et celle de moindres qualités, vendues au Maroc, chez des boutiquiers vraquiers, et importées de pays asiatiques, non réputés pour leurs rigueurs dans les contrôles sanitaires et de qualité de leurs produits.

Incriminée au Maroc, la crème la plus consommée par les marocaines, Shirley, fabriquée à Taïwan par le groupe chimique Shirley Chemical Corp.

Cette crème est fortement distribuée au Maroc, à cause de son bas prix, ce qui encourage à sa surconsommation, les nombreuses marocaines aux revenus modestes, désirant se faire des teints clairs et des peaux blanches..Critère local de beauté.

En effet, le centre de pharmacovigilence de Rabat, a indiqué que les victimes des ses crèmes, qui comportent des substances dangereusement toxiques et parfois cancérogènes, sont pour la plupart, de jeune femmes entre 16 et 45 ans.

Ayant analysé la crème Shirley mais aussi ses équivalentes aussi dangereuses qu’elle, comme les crèmes Fair and Lovely et Idéal, le centre de pharmacovigilence de Rabat a déclaré avoir découvert dans ses produits, des substances pesticides, des antibiotiques et des composants chimiques officiellement interdits par le ministère de la santé marocain.

Ainsi, rapporte une source médiatique de la place, un test toxicologique sur la crème Shirley a révélé l’existence parmi ses composants, de carbamate, un accélérateur chimique utilisé en agriculture pour tuer les insectes et dans les produits ménagers, il provoque à son contact de la peau, des allergies et d’autres dangereux effets.

On y a trouvé aussi des antibiotiques comme l’amoxiciline et les phénicolés ainsi que de l’Acide acétylsalicylique, qui compose l’aspirine et qui aurait des facultés exfoliantes anti-acné.

Le centre de pharmacovigilence de Rabat a en plus averti de la probable existence dans cette crème, de l’hydroquinone qui est une molécule blanchissante interdite au Maroc, depuis 2004, à cause de ses effets indésirables comme l’irritation cutanée, les allergies de contact, les dépigmentations en confettis et les acnés de gravité diverses.

A noter que la HACA avait, en Septembre 2011, interdit un spot publicitaire télé, de la crème Shirley, sur plainte des professionnels de la santé.

En septembre dernier, le ministre de la Santé Houcine El Ouardi avait exigé par circulaire ministérielle, des fabricants de produits cosmétiques et de leurs importateurs au Maroc, d’enregistrer leurs produits avant leur mise sur le marché et ce afin d’en contrôler les qualités et les normes.

Cette décision, est restée, à ce jour, inappliquée, à cause des méandres bureaucratiques.

source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,