Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Plan d’urgence : 12,6 milliards DH pour la mise à niveau de l’université marocaine
Actualités du Maroc » Economie » Plan d’urgence : 12,6 milliards DH pour la mise à niveau de l’université marocaine

Plan d’urgence : 12,6 milliards DH pour la mise à niveau de l’université marocaine

Par: le mercredi, octobre 7, 2009

facLe gouvernement a mobilisé d’importantes subventions s’élevant à près de 12,6 milliards de DH pour le financement des contrats de développement des universités, sur les quatre années à venir.

Aux termes de ces contrats, signés mardi à Agadir lors d’une cérémonie présidée par SM le Roi Mohammed VI, le gouvernement s’engage à allouer un budget de fonctionnement hors salaires de 8,2 milliards de DH ainsi qu’un budget d’investissement de 4,4 milliards de DH.
Il veillera également à la création de 2.400 postes budgétaires pour répondre aux besoins d’encadrement et accompagner les universités par l’adoption des mesures réglementaires requises.

Les 15 universités concernées s’engagent, pour leur part, à assurer l’extension et la réhabilitation des établissements d’enseignement et de recherche, à améliorer la gouvernance et les rendements interne et externe, à mettre en adéquation les programmes de formation aux besoins du développement sectoriel, à promouvoir la recherche scientifique et à renforcer les compétences de leurs personnels.
Conformément à ces contrats, le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) et l’Office national des Âœuvres universitaires, sociales et culturelles (ONOUSC) oeuvreront, dans leurs champs d’intervention respectifs, en faveur d’une promotion appuyée de la recherche et de la production scientifique et de l’amélioration des prestations sociales dont bénéficient les étudiants.
Ils s’engagent en outre à mieux s’investir en vue de consolider les compétences des personnels de l’enseignement et les capacités de bonne gouvernance.
Les contrats de développement universitaire ont été signés dans le cadre de la mise en Âœuvre du Programme d’urgence 2009-2012 pour la réforme du système d’éducation et de formation, entre le gouvernement, représenté par le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, et le ministre de l’Economie et des Finances, et les quinze présidents des universités marocaines, les Directeurs du CNRST et de l’ONOUSC.
Concernant la convention relative à la création du premier Pôle de recherche et d’enseignement supérieur à Rabat, elle a pour principal objectif de favoriser l’émergence d’un pôle de recherche et d’enseignement supérieur qui puisse se placer parmi les 500 premières universités au monde par une meilleure coordination et rationalisation, une plus grande visibilité et davantage d’ouverture sur les milieux socio-économiques.
Signée par le président de l’Université Mohammed V-Agdal, M. Hafid Boutaleb Al Jouti, et le président de l’Université Mohammed V-Souissi, M. Taieb Chkili, la convention a pour ambition, à l’horizon 2015, de porter à 2.000 le nombre de publications parues annuellement dans des revues scientifiques indexées et à 1.000 celui des docteurs formés chaque année, de contribuer à la création de plus de 30 entreprises innovantes et de déposer 25 brevets d’invention par an.
Elle contribuera, en effet, à mettre en place des collaborations favorisant le développement de synergies entre les partenaires à différents niveaux. Il s’agit en particulier de valoriser les offres de formation, des activités de recherche et des formations doctorales, d’intensifier les activités d’animation scientifique, culturelle et sportive au profit des jeunes, et de consacrer les pratiques de bonne gouvernance.
Le futur pôle d’enseignement de recherche scientifique comprendra plusieurs entités composantes, dont l’Université Mohammed V-Agdal et Mohammed V-Souissi et d’autres établissements éligibles.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,