Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Pourparlers inter-libyens: de Skhirat à Genève pour finaliser
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Pourparlers inter-libyens: de Skhirat à Genève pour finaliser

Pourparlers inter-libyens: de Skhirat à Genève pour finaliser

Par: le samedi, août 29, 2015

dfdfddfsLa Mission d’appui des Nations Unies en Libye a annoncé qu’un nouveau round du dialogue libyen aura lieu les 3 et 4 septembre prochain à Genève pour finaliser les négociations et conclure l’accord.
Dans un communiqué publié à l’issue des travaux du round du dialogue politique, tenu jeudi et vendredi à Skhirat, dans la banlieue de Rabat, la MANUL a indiqué que les participants ont convenu de franchir le dernier pas pour accélérer le dialogue en vue de conclure l’accord dans les délais convenus lors du cycle de dialogue qui a eu lieu à Genève les 11 et 12 août dernier.

Les pourparlers de Skhirat se sont penchés sur les avancées réalisées pour instaurer la paix en Libye, ainsi que sur les moyens à même d’accélérer la finalisation de l’accord politique libyen dans les prochains jours, ajoute le communiqué de la MANUL parvenu à la MAP, notant que les négociations « se sont déroulées dans une atmosphère positive et constructive, ce qui confirme que les participants sont fermement convaincus que la finalisation de l’accord politique revêt une grande importance ».

Les représentants des parties libyennes, poursuit la même source, ont débattu pendant deux jours avec le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye et chef de la MANUL, Bernardino Leon, des annexes de l’accord politique libyen et des délais de finalisation du dialogue politique.

Selon le texte, les participants ont souligné que « le moment est venu pour finaliser les négociations initiées il y a sept mois », faisant observer que cette conviction est née de leur prise de conscience qu’ils sont des responsables devant le peuple et l’histoire pour parvenir à un règlement pacifique de la crise politique et militaire qui secoue la Libye et menace son unité.

La MANUL relève, dans ce cadre, que Bernardino Leon a fait part des mêmes inquiétudes qui préoccupent les participants et le peuple libyen, assurant que le temps est compté alors que le pays est confronté à la poursuite des violences meurtrières, à la montée en puissance du danger terroriste représenté par Daech et à la chute de la monnaie locale.

A cette occasion, l’émissaire onusien, qui a présidé une partie des travaux de ce round, a insisté que le temps est venu pour que tous leaders libyens mettent de côté leurs différends, placent en avant l’intérêt du pays et œuvrent rapidement pour la formation d’un gouvernement d’entente nationale conformément à l’accord politique, estimant que ce gouvernement serait capable de résoudre les problèmes de la Libye, de lutter contre le terrorisme, de rétablir la stabilité et de renouer avec la croissance économique en partenariat avec la communauté internationale et avec le soutien massif du peuple libyen.

Bernardino Leon a formulé le souhait de voir le Congrès général national (CGN), rejoindre à nouveau le dialogue à Genève après son absence lors de la session de Skhirat en raison du besoin de réorganiser son équipe de négociation après la démission de deux de ses membres.

Le Maroc abrite depuis le 5 mars 2015 le Dialogue Inter-libyen qui réunit des représentants du Parlement de Tobrouk, du CGN basé à Tripoli, des « indépendants » composés de personnalités civiles, d’intellectuels, de juristes et d’hommes d’affaires en plus de représentants d’associations féminines.

La ville de Skhirat, proche de la capitale Rabat, a abrité en juillet dernier le paraphe d’un accord par les différentes parties présentes, y compris les chefs des partis politiques, qui ont pris part au 6è round des pourparlers politiques inter-libyens sous les auspices de Bernardino Leon, en l’absence des représentants du CGN (Parlement de Tripoli).

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : ,