Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Près de 350 mdhs d’investissements de l’ONEP à Essaouira durant les cinq dernières années
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Près de 350 mdhs d’investissements de l’ONEP à Essaouira durant les cinq dernières années

Près de 350 mdhs d’investissements de l’ONEP à Essaouira durant les cinq dernières années

Par: le jeudi, septembre 17, 2009

L'Office national de l'eau potable (ONEP)L’Office national de l’eau potable (ONEP) a investi durant les cinq dernières années près de 350 millions de dhs en matière d’assainissement et d’approvisionnement de la province d’Essaouira en eau.

Ces investissements ont concerné notamment le renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville d’Essaouira à partir de la nappe de Meskalla, soit 47 kms de conduites, la construction de deux réservoirs de 500 m3 de mise en charge et l’équipement de 3 forages à 150 l/seconde, pour une enveloppe budgétaire globale de 120 millions de dhs, indiquent les chiffrent de l’ONEP présentés lors de la réunion récemment du comité technique provincial.

L’ONEP a également débloqué un montant de 115 Mdhs en matière d’assainissement liquide de la ville notamment pour la construction d’une station d’épuration et l’aménagement de réseaux d’eaux pluviales et d’eaux usées, ainsi que 4 stations de pompages.
De même, l’Office a investi 27 Mdhs pour l’alimentation du centre d’Ait Daoud, plus de 20 mdhs pour l’alimentation en eau potable des douars relevant de la commune rurale de Sidi Abdeljalil et de la municipalité de Talmest et 18 mdhs pour l’adduction de la région de Tamanar à partir d’un nouveau forage, ainsi que la construction d’un réservoir d’eau sur place.
L’ONPE cite aussi l’aménagement d’une décharge contrôlée à Essaouira.
Ces investissements visent à pérenniser l’alimentation en eau potable du milieu urbain, à contribuer à l’accélération du rythme d’accès à cette denrée vitale en milieu rural pour atteindre un taux d’approvisionnement de plus de 98 pc à l’horizon 2010. Ils contribueront activement la réalisation des projets d’assainissement liquide permettant d’améliorer les conditions d’hygiène des populations.

Concernant les indicateurs du secteur de l’eau potable au niveau de la province, l’office relève que la capacité de production maximale est de 400L/S, le nombre d’abonnés dépasse 34.000, et les conduites de refoulement et de distribution sont longues respectivement de 118 et 268 Kms ressources en eau.

Pour faire face aux défis de pénurie des ressources hydriques et de pollution, l’office souligne les efforts déployés pour rechercher de nouvelles ressources à travers la construction de stations de traitement des eaux usées et le renforcement du contrôle des vecteurs de pollution notamment celle industrielle.
Face à cette situation, l’ONEP insiste sur la rationalisation de l’utilisation de l’eau et la préservation de l’environnement.

L’ONEP intervient au niveau de la province d’Essaouira dans cinq villes moyennes (Essaouira, Tamanar, Hanchane, Talmest et Smimou), un centre rural (Zaouit Ben Hmida) et quatre localités rurales (Aït Daoud, Akrd, Had Dra et Ounagha).

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,